Rechercher

Inondations dans le sud d’Israël : la police ferme une partie de la route 90

Des randonneurs ont dû quitter le désert de Judée à cause des risques liés aux intempéries; le site de Massada a été fermé

Illustration : des hélicoptères militaires à la recherche d'adolescents disparus emportés par l'inondation du ruisseau Tzafit près de la mer Morte dans le sud d'Israël, le 26 avril 2018 (Crédit : Maor Kinsbursky / Flash90)
Illustration : des hélicoptères militaires à la recherche d'adolescents disparus emportés par l'inondation du ruisseau Tzafit près de la mer Morte dans le sud d'Israël, le 26 avril 2018 (Crédit : Maor Kinsbursky / Flash90)

La police a fermé des tronçons de la route 90, une route qui serpente la vallée du Jourdain entre Ein Bokek et Ein Gedi à cause des crues éclair qui sont attendues dans les lits de rivière qui se trouvent dans la région.

Des randonneurs du désert de Judée, dans la moitié sud de la Cisjordanie, ont été sommés de quitter la zone par les autorités israéliennes immédiatement de peur de possibles inondations éclair à cause des pluies qui s’abattent sur les hauts-plateaux du centre de la Cisjordanie. D’autres averses importantes sont prévues pour les deux jours à venir.

L’Autorité israélienne de la Nature et des Parcs a prévenu les randonneurs des pluies qui sont attendues dans les zones montagneuses du pays ces prochains jours.

Le parc national de Massada a été fermé aux visiteurs, ainsi que l’accès au ruisseau d’Arugot sur le bord sud-est de la Cisjordanie; deux destinations appréciés des randonneurs et des touristes.

Ces avertissements arrivent après que de premières pluies sont tombées sur le désert de Judée et les zones nord du Néguev plus tôt dans la journée.

Dix jeunes Israéliens ont été tués le 29 avril 2018 lors d’une crue éclair de la rivière Tzafit au nord du Néguev, à l’est de la ville de Dimona dans une période de fortes pluies.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...