Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Inquiétante prolifération des missiles sol-air légers au Moyen-Orient – rapport

"Malgré les efforts internationaux pour freiner la prolifération illicite des MANPADS, les groupes armés du Moyen-Orient continue d'acquérir ces systèmes", selon Small Arms Survey

Illustration  : Un système complet de lance-missiles portatif 9K-338 IGLA-S, comprenant le missile, son tube et sa poignée de tir, en 1998. (Crédit : Vitaly V. Kuzmin/Wikipedia/CC BY-SA 4.0)
Illustration : Un système complet de lance-missiles portatif 9K-338 IGLA-S, comprenant le missile, son tube et sa poignée de tir, en 1998. (Crédit : Vitaly V. Kuzmin/Wikipedia/CC BY-SA 4.0)

Le Moyen-Orient et l’Afrique du nord sont confrontés à une inquiétante prolifération de missiles sol-air légers (MANPADS), en particulier au sein des groupes armés non-étatiques, avertit un rapport de l’organisation spécialisée Small Arms Survey, publié vendredi.

Le groupe de recherche indépendant note que ces systèmes portatifs de défense sol-air sont utilisables contre des aéronefs civils comme militaires.

Ils sont présents à la fois dans des versions anciennes mais encore utilisables, ou plus modernes donc plus précises.

« Malgré les efforts internationaux anciens pour freiner la prolifération illicite des MANPADS, les groupes armés du Moyen-Orient continuent d’acquérir ces systèmes », explique Small Arms Survey.

Elle a identifié douze modèles différents de MANPADS, généralement propulsés par un lanceur porté à l’épaule, dans les arsenaux de groupes armés de 13 des 26 pays de la région entre 2015 et mi-2023.

« Les MANPADS de conception chinoise supplantent progressivement les modèles russes/soviétiques », explique l’enquête, ajoutant que la plupart d’entre eux arrivent dans la région via des pays tiers importateurs.

Illustration : Un partisan des Houthis tenant un missile factice lors d’une manifestation à l’occasion de la Journée de Jérusalem en soutien aux Palestiniens de la bande de Gaza, à Sanaa, au Yémen, le 5 avril 2024. (Crédit : Osamah Abdulrahman/AP)

Des MANPADS de conception nord-coréenne circulent aussi dans la région, en particulier en Syrie.

Si des engins de conception ancienne ont été identifiés dans les treize pays concernés, dont quatre qui n’en disposaient pas d’autres, « des groupes armés dans au moins neuf État ont eu accès » à des MANPADS plus modernes, aux capacités plus développées en particulier contre des cibles militaires.

Des entretiens avec des experts conduisent le groupe de recherche à démentir l’idée communément admise que la durée de vie de ces armes est limitée, s’appuyant notamment sur l’usage d’engins vieux de plusieurs décennies dans la bande de Gaza et en Irak.

« Les transferts de gouvernements étrangers constituent la source principale » de ces armes, parmi lesquels l’Iran apparaît comme « le fournisseur le plus prolifique ».

La République islamique alimente notamment « l’axe de résistance », coalition composée notamment du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah, des Houthis du Yémen et de plusieurs milices en Irak et Syrie.

Aucun système issu des pays de l’OTAN n’a été identifié pendant la période concernée dans la région, affirme en revanche le Small Arms Survey.

Parmi les utilisateurs que l’organisation identifie figurent en particulier Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), le groupe terroriste État islamique (EI) et ses filiales, le Hezbollah, l’Armée nationale libyenne, le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et les Houthis du Yémen.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.