Interpol traque en Israël un rabbin argentin pour abus sexuels sur adolescents
Rechercher

Interpol traque en Israël un rabbin argentin pour abus sexuels sur adolescents

Le rabbin Marcelo Daniel Krawiec vit en Israël depuis 2019, bien que les autorités ne soient pas sûres de sa localisation actuelle

Des gens marchent sur le logo d'Interpol à Lyon, dans le centre de la France, le 8 novembre 2018. (AP Photo/Laurent Cipriani)
Des gens marchent sur le logo d'Interpol à Lyon, dans le centre de la France, le 8 novembre 2018. (AP Photo/Laurent Cipriani)

BUENOS AIRES, Argentine – Interpol recherche en Israël un ancien rabbin d’une synagogue de Buenos Aires qui est accusé d’avoir abusé sexuellement d’au moins deux jeunes garçons entre 2010 et 2018.

Le rabbin Marcelo Daniel Krawiec, 44 ans, vivait en Israël depuis 2019. Mais selon le département argentin des migrations, il est entré en Argentine le 17 novembre 2020 et y est resté une semaine. On ne sait pas exactement où il se trouve actuellement.

En septembre, un jeune homme a déclaré à un procureur spécial chargé de la lutte contre la violence sexuelle que Krawiec l’avait violenté entre 2010 et 2012, alors qu’il avait entre 16 et 18 ans.

Il affirme que les abus ont eu lieu chez Krawiec dans le quartier de Colegiales à Buenos Aires, où Krawiec était rabbin de la synagogue de Chalom.

Rabbin Marcelo Daniel Krawiec. (Interpol)

Un autre jeune homme s’est présenté plus tard avec une accusation similaire contre Krawiec, disant qu’il avait été abusé entre 2016 et début 2018, à partir de ses 16 ans.

La procureur Silvana Russi a dit que Krawiec a profité de son « rôle de guide spirituel et de leader qui crée un lien affectif étroit pour gagner leur confiance totale. »

Mme Russi a demandé une déclaration d’enquête, qui a été ordonnée par un juge de Buenos Aires.

Une cour d’appel a rejeté le recours du rabbin et a confirmé un mandat d’arrêt national et international contre Krawiec.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...