Israël accepte d’élargir le contrôle palestinien de la zone C
Rechercher

Israël accepte d’élargir le contrôle palestinien de la zone C

Selon les médias palestiniens, cette décision a été acceptée par Kahlon et Hamdallah et les mesures incluraient des concessions économiques

Vue depuis l'avant-poste d'Amona, en Cisjordanie. (Crédit : Marissa Newman/Times of Israel)
Vue depuis l'avant-poste d'Amona, en Cisjordanie. (Crédit : Marissa Newman/Times of Israel)

Les responsables palestiniens ont affirmé qu’Israël avait accepté d’élargir le contrôle de l’Autorité palestinienne dans certaines parties de la zone C, la partie de la Cisjordanie qui est sous le contrôle de la sécurité et le contrôle civil israélien.

Selon les médias palestiniens, la mesure a été acceptée par le ministre des Finances Moshe Kahlon et le Premier ministre de l’Autorité palestinienne Rami Hamdallah lors de leur rencontre hier soir à Ramallah.

Israël a annoncé une série de mesures visant à améliorer les mesures économiques palestiniennes.

Le président américain Donald Trump avait fait une demande à cet effet avant sa visite le 22 mai dans la région.

Les mesures incluent des permis de construction pour les Palestiniens dans certaines parties de la Cisjordanie qui étaient hors limites pour eux, des concessions économiques et des horaires d’ouverture plus large au passage frontalier avec la Jordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...