Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Israël acceptera bientôt l’importante invitation du Conseil européen – Israel Katz

Le ministre des Affaires étrangères a indiqué à son homologue hongrois qu'Israël acceptera la récente invitation, mais après que Budapest aura pris la présidence du Conseil de l'UE

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le ministre des Affaires étrangères Israel Katz (à gauche) rencontrant son homologue hongrois Péter Szijjártó, à Budapest, le 17 juin 2024. (Crédit : Ministère des Affaires étrangères)
Le ministre des Affaires étrangères Israel Katz (à gauche) rencontrant son homologue hongrois Péter Szijjártó, à Budapest, le 17 juin 2024. (Crédit : Ministère des Affaires étrangères)

Le ministre des Affaires étrangères Israel Katz a déclaré lundi à son homologue hongrois qu’Israël accepterait la récente invitation à participer à la réunion du Conseil d’association entre l’UE et Israël, mais seulement après que Budapest aura pris la présidence du Conseil de l’UE en juillet.

Au début du mois, le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, avait invité Israël à une réunion ad hoc du Conseil d’association pour discuter de la « situation à Gaza » et du « respect des droits humains », la première depuis 2022. Certains craignaient que cette réunion ne serve à réprimander Israël à propos du conflit en cours contre le groupe terroriste palestinien du Hamas.

La Belgique occupe actuellement la présidence, et la Hongrie – qui lui succédera le 1er juillet 2024 – est considérée comme beaucoup plus favorable à Israël.

Lors de sa rencontre à Budapest, Katz a déclaré au ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Szijjártó, que la présidence hongroise constituait « une occasion sans précédent d’améliorer la position d’Israël au sein de l’UE ».

Katz a déclaré que le chef du Hamas, Yahya Sinwar, attendait que les organismes internationaux adoptent des résolutions appelant à un cessez-le-feu qui ne soit pas conditionné par la libération d’otages, et « qu’il est donc important que le monde soit déterminé et dise clairement qu’il n’y a aucune chance que cela se produise ».

Pour ce qui est des tentatives de cessez-le-feu au Liban, Katz a souligné qu’Israël souhaitait une solution diplomatique, mais que le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah en empêchait la mise en œuvre.

« Si nous devons nous battre, nous le ferons et nous vaincrons le Hamas militairement », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.