Rechercher

Israël attribue à l’Iran les tentatives d’assassinat d’Israéliens à Chypre

Le Premier ministre et le ministre de la Défense accusent Téhéran d'avoir fomenté un attentat contre Teddy Sagi; Téhéran nie toute implication ; le tueur à gages aurait été arrêté

L'homme d'affaires israélien Teddy Sagi (Autorisation)
L'homme d'affaires israélien Teddy Sagi (Autorisation)

Le bureau du Premier ministre Naftali Bennett a attribué au « terrorisme iranien » la tentative d’assassinat rapportée la semaine dernière contre le milliardaire israélien Teddy Sagi à Chypre, affirmant que ce dernier n’était pas spécifiquement la cible visée.

« Concernant certaines informations de la nuit dernière sur l’incident à Chypre, je voudrais clarifier, au nom des responsables de la sécurité, qu’il s’agit d’un événement terroriste qui a été dirigé par l’Iran contre des hommes d’affaires israéliens qui vivent à Chypre », déclare le porte-parole de Bennett, Matan Sidi, dans un communiqué.

« Ce n’était pas un incident criminel et l’homme d’affaires Teddy Sagi n’était pas la cible [spécifique] de l’attaque », a-t-il ajouté.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a également fait allusion à l’incident lundi et a réitéré l’affirmation selon laquelle il était lié au terrorisme iranien.

« Comme cela a été rendu public récemment, une attaque iranienne contre des cibles israéliennes à Chypre a été déjouée », a déclaré Gantz lors d’une réunion de la faction Kakhol lavan à la Knesset. « L’Iran continue d’être une menace mondiale et régionale, ainsi qu’un défi pour Israël, et nous continuerons à opérer afin de protéger nos citoyens et l’État d’Israël partout contre toute menace. »

L’ambassade d’Iran à Chypre aurait rejeté l’accusation selon laquelle elle était impliquée en la qualifiant de « revendication sans fondement ».

Parallèlement, selon la Douzième chaîne, la police chypriote affirme que tous les motifs possibles sont examinés.

Des touristes prennent un bain de soleil sur la plage dans la station balnéaire d’Ayia Napa, au sud-est de Chypre, au mois de septembre 2017. (Crédit : Florian Choblet/AFP)

Selon la chaîne, Sagi, un homme d’affaires israélo-chypriote bien connu, fondateur de la société de logiciels de jeux Playtech et propriétaire du Camden Market à Londres, a été sauvé à la dernière minute du projet d’assassinat il y a plusieurs jours après en avoir été averti.

La Douzième chaîne avait initialement déclaré que Sagi, 49 ans, était visé en raison de dettes contractées auprès de partenaires commerciaux russes.

Un tueur à gages d’origine azerbaïdjanaise qui, selon Walla News, détient un passeport russe, aurait attendu Sagi sur l’île.

Sagi a fui le pays à la dernière minute pour échapper au tueur, selon la Douzième chaîne.

Selon Ynet, l’assassin a été arrêté à Chypre quelques jours plus tard après avoir franchi le poste de contrôle d’Agios Dhometios à Nicosie depuis la partie nord du pays, sous domination turque.

Avant la déclaration du bureau du Premier ministre, le groupe Teddy Sagi a rejeté lundi les informations selon lesquelles l’homme d’affaires aurait été pris pour cible en raison de ses intérêts commerciaux : « Teddy Sagi n’était pas la cible de la tentative d’assassinat. Il s’agissait d’une tentative d’attaque terroriste, mise en scène par l’Iran, contre d’autres Israéliens à Chypre. C’est une honte de voir à quel point il est facile de publier des informations non vérifiées et de ternir la réputation d’une personne. »

Selon le magazine Forbes, la fortune de Sagi s’élève à 5,6 milliards de dollars, ce qui en fait la quatrième personne la plus riche d’Israël.

Chypre abrite environ 3 500 Juifs, dont beaucoup sont Israéliens. C’est une destination de vacances particulièrement prisée des Israéliens, située à moins d’une heure de vol de Tel Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...