Israël choisit un film en arabe pour le représenter aux Oscars, une première
Rechercher

Israël choisit un film en arabe pour le représenter aux Oscars, une première

“Tempête de sable”, drame familial de la communauté bédouine, est le premier long-métrage de l’Israélien juif Elite Zexer

Pour la première fois, Israël a sélectionné un film entièrement en arabe pour représenter le pays aux Oscars.

« Tempête de sable » a remporté jeudi six Ophirs, l’équivalent israélien des Oscars, remis par l’Académie israélienne du cinéma et de la télévision, dont celui du meilleur film. Le film qui remporte la récompense du meilleur film devient le candidat à l’Oscar du meilleur film étranger l’année prochaine.

Drame familial qui se joue dans la communauté bédouine, une population pauvre et souvent marginalisée d’Israël, « Tempête de sable » est le premier long-métrage d’Elite Zexer, un Israélien juif. Cette année, il a remporté le Grand prix du jury au festival du film de Sundance, dans la catégorie Drame international.

Miri Regev, la ministre de la Culture et du Sport, a déclenché une controverse pendant la cérémonie des Ophirs à Ashdod, en sortant de la salle pour protester contre la présentation par le rappeur arabe israélien Tamer Nafar d’un poème du poète palestinien décédé Mahmoud Darwish. Regev était revenue pour présenter le prix du meilleur film et a été fortement huée.

« J’ai beaucoup de tolérance pour ‘l’autre’, mais je n’ai aucune tolérance pour Darwish et quiconque veut éliminer Israël », a déclaré Regev.

« Tempête de sable » sortira mercredi aux Etats-Unis, en commençant par le festival du film de la ville de New York.

Les films israéliens ont été nommés dix fois pour l’Oscar du meilleur film étranger, mais ne l’ont jamais remporté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...