Israël étend les zones de pêche à Gaza
Rechercher

Israël étend les zones de pêche à Gaza

Cette mesure est destinée à "accroitre le volume d'activité de l'industrie de la pêche, qui est essentielle pour la bande de Gaza", a indiqué le COGAT

Des pêcheurs gazaouis au large de la bande de Gaza, le 3 avril 2016. (Crédit : AFP/Mahmud Hams)
Des pêcheurs gazaouis au large de la bande de Gaza, le 3 avril 2016. (Crédit : AFP/Mahmud Hams)

Israël a annoncé mercredi vouloir étendre de 6 à 9 (16,6 km) milles les zones de pêche autorisées pour les Palestiniens au large du sud de la bande de Gaza à partir du 1er novembre, pour une période de deux mois.

Cette mesure est destinée à « accroitre le volume d’activité de l’industrie de la pêche, qui est essentielle pour la bande de Gaza », a indiqué dans un communiqué le COGAT, le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires.

L’extension ne s’applique pas dans le nord de la bande de Gaza, a annoncé le COGAT.

Pour mettre en application cette mesure et éviter des « irrégularités » de la part des pêcheurs palestiniens, des rencontres de coordination ont été organisées entre responsables israéliens et palestiniens, a ajouté le texte.

La zone de pêche avait déjà été élargie à 9 milles entre avril et juin avant d’être ramenée de nouveau à 6 milles.

Selon le COGAT, Les deux extensions temporaires devraient accroître le revenu total des pêcheurs d’ « environ un million de shekels » (238 000 euros).

Dans un territoire asphyxié économiquement et ravagé par trois guerres entre 2008 et 2014, la pêche fait vivre, pauvrement, environ 4 000 familles.

Après les accords d’Oslo de 1993, la zone de pêche a varié à plusieurs reprises, jusqu’à être réduite à trois milles, puis portée à six milles après la guerre de juillet-août 2014.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...