Israël en guerre - Jour 234

Rechercher

Israël veut sanctionner Téhéran et faire reconnaître le CGRI comme organisation terroriste

Le ministre des Affaires étrangères souhaite imposer des sanctions contre Téhéran, et faire reconnaître le corps des Gardiens de la Révolution islamique comme organisation terroriste, "afin de freiner et d'affaiblir l'Iran"

Des membres du Corps des Gardiens de la révolution islamique d'Iran (CGRI) lors du défilé militaire annuel marquant l'anniversaire du déclenchement de la guerre dévastatrice de 1980-1988 avec l'Irak de Saddam Hussein, à Téhéran, le 22 septembre 2018. (Crédit : Stringer/AFP)
Des membres du Corps des Gardiens de la révolution islamique d'Iran (CGRI) lors du défilé militaire annuel marquant l'anniversaire du déclenchement de la guerre dévastatrice de 1980-1988 avec l'Irak de Saddam Hussein, à Téhéran, le 22 septembre 2018. (Crédit : Stringer/AFP)

Le ministre des Affaires étrangères israélien a déclaré mardi lancer « une offensive diplomatique contre l’Iran », après l’attaque sans précédent de la République islamique et avant une riposte d’Israël à laquelle de nombreuses chancelleries étrangères sont opposées.

« Parallèlement à la réponse militaire aux tirs de missiles et de drones, je mène une offensive diplomatique contre l’Iran », a écrit Israël Katz sur X.

Ce proche du Premier ministre Benjamin Netanyahu, considéré comme un des faucons de son gouvernement ultra-conservateur, souhaite imposer des sanctions contre Téhéran, et faire reconnaître le corps des Gardiens de la Révolution islamique comme organisation terroriste, « afin de freiner et d’affaiblir l’Iran ».

A cet effet, M. Katz a dit avoir envoyé une lettre « à 32 pays » et s’être entretenu avec « des dizaines de ministres des Affaires étrangères et de personnalités du monde entier ».

Il n’a pas précisé les pays auxquels il a demandé d’imposer des sanctions contre cette organisation paramilitaire de la République islamique, qui est par ailleurs d’ores et déjà listée comme organisation terroriste par les Etats-Unis et fait l’objet de sanctions de la part de l’Union européenne.

« Il faut arrêter l’Iran maintenant, avant qu’il ne soit trop tard », conclut-il trois jours après l’attaque massive lancée par l’Iran sur Israël.

Des explosions illuminant le ciel au-dessus de la ville de Hébron, en Cisjordanie, lors d’une attaque iranienne contre Israël, le 14 avril 2024. (Crédit : AFPTV/AFP)

Lundi soir, le chef d’état-major de l’armée israélienne, le général Herzi Halevi a promis « une riposte » à cette attaque, malgré les appels de nombreux pays, y compris de son allié américain, à éviter une escalade au Moyen-Orient, où la guerre fait rage dans la bande de Gaza.

Le Premier ministre israélien a appelé lundi la communauté internationale à « rester unie » face à « l’agression iranienne, qui menace la paix mondiale ».

L’Iran a pour la première fois lancé une attaque directe contre Israël pendant la nuit de samedi à dimanche, en représailles à une frappe contre une annexe du consulat iranien à Damas le 1er avril, attribuée à Israël, qui a tué sept membres des Gardiens de la Révolution.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.