Rechercher

Italie : Le grand-père d’un orphelin israélien enlevé se présente à la justice

"Je pensais avoir le droit d'être avec mon petit-fils, et que je ne faisais rien d'illégal," a déclaré Shmulik Peleg

Shmulik Peleg, le grand-père maternel d'Eitan Biran, dans une interview diffusée le 17 septembre 2021. (Crédit : Capture d'écran/Channel 12)
Shmulik Peleg, le grand-père maternel d'Eitan Biran, dans une interview diffusée le 17 septembre 2021. (Crédit : Capture d'écran/Channel 12)

Le grand-père d’un enfant de six ans qu’il avait enlevé et emmené en Israël après la mort de ses parents dans un accident de téléphérique en Italie, s’est présenté mercredi à la justice italienne et a été laissé libre après son audition, a rapporté l’agence Ansa.

Le départ de l’enfant, Eitan Biran, pour Israël était intervenu après de longs mois de dispute entre son grand-père maternel Shmulik Peleg, qui vit en Israël, et sa tante paternelle Aya Biran, qui habite l’Italie.

La querelle était survenue après l’accident qui avait tué en mai 2021 ses parents et son petit frère, morts dans la chute d’un téléphérique ayant fait au total 14 morts en Italie, où ils résidaient.

L’enfant avait été emmené en Israël le 11 septembre par Shmulik Peleg à bord d’un jet privé lors d’un droit de visite à l’issue duquel il était censé ramener le garçon chez sa tante.

La famille Biran, Eitan est l’enfant à droite. (Crédit : autorisation)

L’enfant, Eitan Biran, est finalement retourné en Italie en décembre sur décision de la justice israélienne.

Shmulik Peleg s’est présenté mercredi au tribunal de Pavie (nord) pour être entendu par un juge et répondre d’enlèvement et séquestration notamment.

« Je pensais avoir le droit d’être avec mon petit-fils, et que je ne faisais rien d’illégal. Le petit a toujours été bien avec moi, je ne l’ai jamais caché », a-t-il déclaré au magistrat, selon des propos rapportés par Ansa.

Il a été laissé libre avec interdiction de séjourner dans la région. Selon Ansa, il devrait repartir sans délais pour Israël.

Cet été, un complice présumé du grand-père qui lui avait servi de chauffeur, extradé en Italie, avait également été auditionné mais laissé libre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...