« Je déteste les juifs » : un jeune inculpé pour injures antisémites à Londres
Rechercher

« Je déteste les juifs » : un jeune inculpé pour injures antisémites à Londres

Un jeune de 17 ans a été arrêté pour atteinte à l'ordre public aggravée par la religion; la victime a subi 2 incidents en une soirée sur le réseau de transport londonien

Illustration : Un quai de la station de métro Oxford Circus à Londres, le 19 mars 2020. (AP Photo/Kirsty Wigglesworth)
Illustration : Un quai de la station de métro Oxford Circus à Londres, le 19 mars 2020. (AP Photo/Kirsty Wigglesworth)

Un jeune de 17 ans a été inculpé vendredi dans le cadre d’une agression verbale antisémite contre un homme juif dans une gare de Londres au début du mois.

L’homme visiblement juif a été menacé et attaqué dans les transports en commun deux fois en l’espace d’une heure le 4 juillet à Londres.

L’adolescent a été inculpé d’une infraction d’ordre public aggravée par la religion après avoir prétendument crié « Je déteste les Juifs » à l’homme à la station de métro Oxford Circus.

L’identité du suspect n’a pas été publiée car il s’agit d’un mineur.

La police a déclaré que l’adolescent a été libéré sous caution conditionnelle et qu’il comparaîtra devant la Highbury Corner Magistrates’ Court le 2 août.

L’incident antisémite est survenu peu de temps après qu’un homme ait menacé de « te trancher la gorge pour la Palestine » et ait traité la même victime de « f***ing scumbag » à bord d’un bus. La police londonienne et les services de sécurité des transports publics ont déclaré qu’ils allaient enquêter sur ces incidents après que le frère de l’homme a évoqué publiquement les incidents sur les réseaux sociaux.

Un homme lance des injures antisémites à un homme juif à Londres, le 3 juillet 2021. (Capture d’écran via Twitter)

« Comme je suis fier d’être anglais ce soir où quelqu’un de visiblement juif ne peut pas utiliser les transports publics sans entendre ‘Putain, je déteste les juifs’. Si déprimant… » a tweeté le frère de l’individu agressé, Shlomie Liberow.

Aucune arrestation n’a été effectuée en relation avec ce premier incident et la police a renouvelé vendredi son appel aux témoins pour qu’ils se manifestent.

La Grande-Bretagne a connu une augmentation spectaculaire des incidents antisémites en mai, coïncidant avec le conflit de 11 jours entre Israël et les groupes terroristes basés à Gaza. Lors d’un incident survenu le 16 mai, un rabbin a été battu par deux jeunes hommes qui ont proféré des insultes antisémites pendant l’attaque. Le rabbin, Rafi Goodwin, a subi des blessures modérées qui ont nécessité une hospitalisation.

La police a arrêté les agresseurs présumés, qui ont également été accusés d’avoir volé le téléphone de Goodwin. Lors d’une autre attaque après la déclaration d’un cessez-le-feu, un homme a fait irruption dans la voiture d’un juif orthodoxe dans un quartier très juif de Londres et l’a agressé. Le suspect a été retenu par des passants jusqu’à ce que la police le mette en garde à vue, selon le Jewish News of London.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...