Israël en guerre - Jour 197

Rechercher

Jénine : Des images montrent le moment où l’APC a été touché par une bombe

7 soldats ont été blessés dans l'explosion qui visait le véhicule dans la ville palestinienne ; "Restez calme, nous venons de rouler sur un engin explosif", dit le commandant

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

La police a publié vendredi les images d’une opération menée dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, en début de semaine, au cours de laquelle les troupes israéliennes ont été visées par une large bombe placée en bord de route.

L’engin explosif a fortement endommagé le véhicule blindé de transport de troupes Panther (APC) et sept soldats et agents de la Police des frontières ont été blessés, les blessures allant de légères à modérées. Des hommes armés affiliés au groupe terroriste palestinien du Jihad islamique ont ensuite ouvert le feu sur le véhicule en panne, alors que l’armée tentait d’évacuer les blessés vers les hôpitaux. Sept Palestiniens ont été tués et près de 100 autres blessés, ainsi qu’un autre soldat de Tsahal, lors des affrontements qui ont suivi.

Les images publiées par la police montrent le moment où la bombe a explosé sous l’APC.

« Les gars, restez calmes, nous venons de rouler sur un engin explosif… Nous avons besoin d’une évacuation immédiate », a déclaré à la radio le commandant des forces, l’inspecteur en chef « Mem« , qui ne peut être identifié que par son grade et la première initiale en hébreu de son nom.

La vidéo passe ensuite aux images de la caméra frontale de l’inspecteur principal « Resh » – un officier supérieur de l’unité d’infiltration de la Police des frontières en Cisjordanie – et du sergent-chef « Daled » – le secouriste de l’unité – montrant les deux hommes ouvrant le feu alors qu’ils s’engouffrent dans un véhicule qui les emmène vers le véhicule blindé de transport de troupes visé par la bombe placée en bord de route.

Une fois arrivés au véhicule, les agents de la Police des frontières ont échangé des coups de feu avec des Palestiniens armés qui se trouvaient dans la zone, alors qu’ils s’efforçaient d’extraire les soldats blessés, comme le montre la vidéo.

Une colonne de fumée s’élève suite à une explosion d’origine palestinienne au passage d’un blindé israélien, en marge d’un raid de l’armée israélienne à Jénine en Cisjordanie, le 19 juin 2023. (Crédit : Jaafar ASHTIYEH / AFP)

Afin de permettre l’évacuation des troupes blessées lors de l’opération à Jénine lundi, un hélicoptère Apache a lancé des missiles sur la zone où des hommes armés avaient été identifiés.

Il s’agissait des premières frappes aériennes en Cisjordanie depuis une vingtaine d’années. Pendant la seconde Intifada, au début des années 2000, Tsahal a utilisé des hélicoptères d’attaque en Cisjordanie, mais uniquement dans des circonstances particulières et pas systématiquement.

Selon l’armée, des tireurs palestiniens ont tiré sur l’hélicoptère Apache, causant des dommages mineurs au rotor de queue, suite à quoi un dysfonctionnement a contraint l’hélicoptère à atterrir dans un champ dans le nord d’Israël. Les impacts n’ont toutefois pas empêché l’hélicoptère de mener les frappes. Tsahal a indiqué que l’atterrissage n’était pas considéré comme un atterrissage d’urgence et que l’hélicoptère avait été ramené à sa base habituelle une fois le problème résolu.

Un hélicoptère d’attaque AH-64 Apache de l’armée de l’air israélienne lance des fusées éclairantes lors d’un raid de l’armée israélienne à Jénine en Cisjordanie, le 19 juin 2023. (Crédit : Jaafar ASHTIYEH / AFP)

Au départ, Tsahal était entré dans Jénine pour arrêter deux Palestiniens recherchés. Les militaires ont passé des heures dans la ville pour remorquer l’APC endommagé.

Le Jihad islamique a revendiqué l’attaque à la bombe et a déclaré que trois des Palestiniens tués lors des affrontements étaient des membres de son organisation.

Les tensions entre Israël et les Palestiniens sont à leur comble depuis un an et demi, l’armée menant des raids quasi quotidiens en Cisjordanie, suite à une série d’attentats terroristes meurtriers perpétrés par les Palestiniens.

Depuis le début de l’année, les attaques palestiniennes en Israël et en Cisjordanie ont fait 24 morts.

Selon le Times of Israel, 132 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués pendant cette période, la plupart lors d’affrontements avec les forces de sécurité ou lors d’attaques, mais certains étaient des civils non impliqués et d’autres ont été tués dans des circonstances qui n’ont pas encore été éclaircies.

Ces derniers mois, une augmentation de la violence des habitants des implantations à l’égard des Palestiniens a également été constatée. Une attaque terroriste meurtrière qui a eu lieu mardi en Cisjordanie a contribué à cette recrudescence de la violence.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.