Jérusalem : 2e jour de grève aux hôpitaux Hadassah après l’échec de négociations
Rechercher

Jérusalem : 2e jour de grève aux hôpitaux Hadassah après l’échec de négociations

Les médecins continuent d'assurer des services limités dans les hôpitaux Hadassah du mont Scopus et d'Ein Kerem et de réclamer l'embauche de plus de résidents

L'hôpital Hadassah Ein-Kerem de Jérusalem, en 2014, pendant une grève à cause d'une pénurie de personnel en raison de coupes budgétaires.(Crédit : Flash90)
L'hôpital Hadassah Ein-Kerem de Jérusalem, en 2014, pendant une grève à cause d'une pénurie de personnel en raison de coupes budgétaires.(Crédit : Flash90)

La grève illimitée qui touche deux des plus grands hôpitaux de Jérusalem entre dans son deuxième jour aujourd’hui après des heures de négociations visant à mettre fin à un conflit concernant l’emploi des médecins.

Les discussions de la veille entre les administrateurs des deux centres médicaux Hadassah de la capitale et l’Association médicale israélienne (AMI), ainsi que des représentants du comité de médecins des deux hôpitaux, n’ont pas permis de satisfaire la demande du personnel médical d’embaucher sept médecins résidents.

La direction des hôpitaux du mont Scopus et d’Ein Kerem avait en effet annulé l’embauche de sept internes qui avaient déjà été recrutés pour y travailler.

« Les propositions soumises par l’Association médicale israélienne n’ont pas été acceptées par l’administration Hadassah et ce afin de minimiser la légitimité de la grève, » a fait savoir l’AMI dans un communiqué mardi. « Nous espérons que nous pourrons parvenir à un accord dans les prochains jours, garantir l’intégration des médecins concernés et empêcher toute décision unilatérale de l’administration à l’avenir. »

Les médecins ont entamé leur grève, tout en assurant un service minimum, mardi pour protester la décision de l’administration de ne pas recruter les médecins résidents.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...