Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Joe Biden rencontre les familles des otages américains à la Maison Blanche

Ces entretiens ont lieu en présence du secrétaire d'Etat Antony Blinken et du vice-Conseiller à la sécurité nationale Jon Finer

Jonathan Dekel-Chen, père de l'otage, Sagui Dekel-Chen, s'adressant aux journalistes aux côtés d'autres parents d'otages américains pris en otage à Gaza lors des attaques terroristes du 7 octobre en Israël, après une rencontre avec le président américain Joe Biden à Washington, le 13 décembre 2023. (Crédit : Evan Vucci/AP Photo)
Jonathan Dekel-Chen, père de l'otage, Sagui Dekel-Chen, s'adressant aux journalistes aux côtés d'autres parents d'otages américains pris en otage à Gaza lors des attaques terroristes du 7 octobre en Israël, après une rencontre avec le président américain Joe Biden à Washington, le 13 décembre 2023. (Crédit : Evan Vucci/AP Photo)

Joe Biden rencontre mercredi à la Maison Blanche des familles d’otages américains détenus à Gaza, a annoncé l’exécutif américain dans un communiqué.

C’est la première entrevue en personne du président américain avec les familles d’otages capturés lors de l’attaque inédite du Hamas le 7 octobre sur le sol israélien à partir de la bande de Gaza.

La rencontre a eu lieu en présence du secrétaire d’Etat Antony Blinken et du vice-Conseiller à la sécurité nationale Jon Finer, selon la Maison Blanche.

L’administration Biden cherche à relancer les négociations portant sur une nouvelle trêve dans les combats en cours dans la bande de Gaza, une pause qui permettrait de nouvelles remises en liberté des otages. Le mois dernier, un arrêt d’une semaine dans la guerre avait permis à plus de cent captifs d’être relâchés.

Il reste a priori huit personnes américaines retenues en otage à Gaza, selon John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale.

Biden s’est entretenu avec les proches des otages à plusieurs reprises depuis le début de la guerre – il l’avait fait avant que le Premier ministre Benjamin Netanyahu ne prenne cette initiative – mais c’est la première fois qu’il les accueille à la Maison Blanche.

Les participants à cette rencontre sont Yael et Adi Alexander, les parents d’Idan, un otage de 19 ans ; Ruby et Roy Chen, les parents d’Itay Chen, 19 ans ; Ronen et Orna Neutra, les parents d’Omer, 22 ans ; Jonathan Dekel-Chen et Gillian Kaye, des proches de Sagui Dekel-Chen, 35 ans ; Aviva, Elan, Hanna et Shir Siegel, des membres de la famille de Keith Siegel, 62 ans et Liz Naftali, une parente d’Avigail Idan, petite otage de quatre ans qui a recouvré la liberté mais dont les parents sont morts lors de l’attaque.

Jon et Rachel Goldberg-Polin, les parents de Hirsh, 23 ans et Iris Haggai, la fille de Judith Weinstein, 70 ans et de Gad Haggai, 72 ans, qui sont tous les deux en captivité, sont présents par visioconférence.

« Nous le savions déjà, mais nous avons obtenu une confirmation supplémentaire que l’administration Biden – le président, le secrétaire d’État – est totalement engagée à obtenir la libération de tous les otages, y compris les Américains », a déclaré Jonathan Dekel-Chen.

« Ils font absolument tout ce qu’ils peuvent, par tous les canaux et avec tous les outils dont ils disposent pour y parvenir », a déclaré Dekel-Chen.

Biden a accueilli les parents des otages et a fait quelques remarques préliminaires avant que le groupe ne s’engage dans une conversation sur divers sujets liés à leurs proches détenus à Gaza, a déclaré Dekel-Chen, refusant de s’étendre sur le contenu spécifique de la conversation privée.

Le groupe de 13 Israéliens qui a rencontré Biden à la Maison Blanche a également prévu d’autres réunions mercredi au Capitole pour continuer à sensibiliser le public au sort des otages.

Le 7 octobre 1 200 personnes, en majorité des civils, avaient été tuées lors de l’attaque du mouvement terroriste palestinien et environ 240 personnes avaient été enlevées et emmenées à Gaza. Une centaine d’otages ont été libérés dans le cadre d’une trêve, fin novembre, en échange de prisonniers palestiniens incarcérés pour atteinte à la sécurité nationale par Israël.

Au total, il reste 135 otages à Gaza, dont certains sont morts, d’après l’armée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.