Jordanie : le Parlement lit le Coran en hommage à un terroriste palestinien tué
Rechercher

Jordanie : le Parlement lit le Coran en hommage à un terroriste palestinien tué

Les députés se sont levés pour rendre hommage à Omar Abu Laila, tué par les forces chargées de l'arrêter après qu'il a assassiné un civil et un soldat

Omar Abu Laila, 18, terroriste présumé responsable d'une attaque meurtrière au carrefour d'Ariel, en Cisjordanie, le 17 mars 2019 (Crédit : Facebook)
Omar Abu Laila, 18, terroriste présumé responsable d'une attaque meurtrière au carrefour d'Ariel, en Cisjordanie, le 17 mars 2019 (Crédit : Facebook)

Le Parlement jordanien a rendu hommage dimanche à un terroriste palestinien qui a été tué après avoir assassiné deux Israéliens, la semaine dernière, en lisant un extrait du Coran en sa mémoire.

Le 17 mars, Omar Abu Laila, 18 ans, avait poignardé un soldat, le sergent Gal Keidan, âgé de 19 ans, dans le nord de la Cisjordanie. Il s’était emparé de l’arme du militaire et avait ouvert le feu sur le rabbin Achiad Ettinger, 47 ans, qui circulait dans son véhicule aux abords de la scène de l’attaque. Ettinger décéda de ses blessures le lendemain. Mardi, l’assaillant fut tué au cours d’échange de tirs avec les soldats de l’armée à proximité de Ramallah, après une chasse à l’homme de deux jours.

L’éloge funèbre en mémoire d’Abu Laila qui a eu lieu dimanche a été organisé par le député Khalil Atiyeh qui, la semaine dernière, l’a salué – avant sa mort – pour avoir « tué des Juifs ». Au cours de la même session, Atiyeh avait qualifié l’ambassadeur israélien de « descendant des singes et des cochons ».

Dimanche, Atiyeh s’est levé pour rendre encore une fois hommage à Abu Laila et a récité l’extrait du Coran après que toutes les personnes présentes au Parlement se sont levées en son honneur.

Une tente de deuil pour le terroriste a par ailleurs été dressée près de la capitale d’Amman, selon la chaîne publique israélienne Kan.

Il n’y a pas eu de réaction côté israélien.

La Jordanie est, avec l’Egypte, le seul pays à avoir signé un traité de paix avec l’Etat juif. Ce traité est contesté par une majorité écrasante de Jordaniens, dont plus de la moitié sont d’origine palestinienne.

L’équipe du Times of Israel staff a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...