Kahlon affirme ne pas avoir à recevoir de « leçon de compassion » du Premier ministre
Rechercher

Kahlon affirme ne pas avoir à recevoir de « leçon de compassion » du Premier ministre

Le ministre des Finances s'est exprimé sur la question controversée de la nouvelle corporation de radiodiffusion dont la date de lancement est prévue le 30 avril

Moshe Kahlon, ministre des Finances, pendant la conférence sur le développement du nord d'Israël, à Maalot-Tarshiha, le 25 décembre 2016.  (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)
Moshe Kahlon, ministre des Finances, pendant la conférence sur le développement du nord d'Israël, à Maalot-Tarshiha, le 25 décembre 2016. (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)

Le ministre des Finances Moshe Kahlon a promis que le gouvernement trouverait une solution pour les employés de Autorité de radiodiffusion d’Israël (IBA) menacés d’être licenciés alors qu’un nouveau radiodiffuseur devrait bientôt faire son apparition.

Dans un contexte de crise croissante au sein de la coalition concernant le nouveau radiodiffuseur public, Kahlon a expliqué qu’il n’avait de « leçon de compassion » à recevoir de personne, faisant apparemment référence à Netanyahu.

Netanyahu, qui a longtemps cherché à faire disparaître cette nouvelle corporation de radiodiffusion et à faire revivre l’IBA – dont le gouvernement du Likud avait voté la disparition en faveur de la nouvelle entité – est revenu samedi soir sur sa parole portant sur l’accord qui autorise le lancement de ce nouvel organisme le 30 avril, comme cela avait été prévu.

Le Premier ministre a fait savoir qu’il « avait changé d’avis » après avoir rencontré des employés de l’Autorité de radiodiffusion d’Israël.

Si Kahlon refuse d’abandonner le nouveau radiodiffuseur, Netanyahu aurait pour sa part déclaré aux ministres du Likud à son domicile, samedi, que « nous irons jusqu’aux élections ». Aux élections, aurait-il ajouté selon des informations, le parti Koulanou de Kahlon serait effacé de la carte politique, et il serait alors en mesure de faire passer une législation annulant la nouvelle corporation.

S’exprimant aux côtés du ministre de l’Education Naftali Bennett à Tel Aviv, Kahlon a promis que les employés de l’IBA seraient indemnisés et a proposé une intégration « massive » des travailleurs au sein de la nouvelle corporation.

Il n’a pas évoqué toutefois les mises en garde de Netanyahu ni suggéré que le nouveau radiodiffuseur ne commencerait pas ses activités à la date de lancement prévue.

“Il y a aujourd’hui des problèmes et malheureusement les employés de l’Autorité, dont le cas n’a pas été géré, sont passés entre les mailles du filet », a-t-il dit. « Je n’ai de leçons de compassion à recevoir de personne ».

« D’autres n’ont pas pris leurs responsabilités. Nous prendrons les nôtres », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...