Israël en guerre - Jour 228

Rechercher
En direct

Le chef du Hamas se dit reconnaissant pour « l’honneur du martyre » accordé à 3 de ses fils

Le Dôme de Fer abat une roquette tirée sur Kiryat Shmona après que le chef de la FINUL a mis en garde contre une menace d'escalade ; Un banquier du Hezbollah accusé d'avoir transféré de l'argent de l'Iran vers le Hamas tué au Liban

  • Ismail Haniyeh lors d'une visite au camp Ein el-Hilweh, le plus grand camp de réfugiés palestiniens du Liban, près de la ville côtière méridionale de Sidon, le 6 septembre 2020.(Crédit : Mahmoud Zayyat/AFP)
    Ismail Haniyeh lors d'une visite au camp Ein el-Hilweh, le plus grand camp de réfugiés palestiniens du Liban, près de la ville côtière méridionale de Sidon, le 6 septembre 2020.(Crédit : Mahmoud Zayyat/AFP)
  • Le président américain Joe Biden s'exprimant à la gare de l'Union, à Washington, le 9 avril 2024. (Credit : Andrew Caballero-Reynolds/AFP)
    Le président américain Joe Biden s'exprimant à la gare de l'Union, à Washington, le 9 avril 2024. (Credit : Andrew Caballero-Reynolds/AFP)
  • Des fidèles iraniens accomplissent la prière de l'Aïd al-Fitr marquant la fin du mois de jeûne musulman du Ramadan, à Téhéran, en Iran, le 10 avril 2024. (Crédit : AP/Vahid Salemi)
    Des fidèles iraniens accomplissent la prière de l'Aïd al-Fitr marquant la fin du mois de jeûne musulman du Ramadan, à Téhéran, en Iran, le 10 avril 2024. (Crédit : AP/Vahid Salemi)
  • Des soldats de l'armée israélienne opérant à l'intérieur de la bande de Gaza, sur une photo non datée publiée le 10 avril 2024. (Crédit : Armée israélienne)
    Des soldats de l'armée israélienne opérant à l'intérieur de la bande de Gaza, sur une photo non datée publiée le 10 avril 2024. (Crédit : Armée israélienne)
  • Une personne passant devant des photos de civils israéliens pris en otage par des terroristes du Hamas à Gaza, à Tel Aviv, le 9 avril 2024. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
    Une personne passant devant des photos de civils israéliens pris en otage par des terroristes du Hamas à Gaza, à Tel Aviv, le 9 avril 2024. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
  • Des hommes blessés marchant avec des béquilles devant des enfants assis sur les décombres d'un bâtiment effondré, dans une rue de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 9 avril 2024. (Crédit : AFP)
    Des hommes blessés marchant avec des béquilles devant des enfants assis sur les décombres d'un bâtiment effondré, dans une rue de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 9 avril 2024. (Crédit : AFP)
  • Des Palestiniens vendant des gâteaux, à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 9 avril 2024. (Crédit : Mohammed Abed/AFP)
    Des Palestiniens vendant des gâteaux, à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 9 avril 2024. (Crédit : Mohammed Abed/AFP)

Frappe sur un bâtiment utilisé par le Hezbollah dans le sud du Liban

L’armée israélienne a indiqué que, plus tôt dans la journée, des avions de chasse ont frappé un bâtiment à Ayta ash-Shab, dans le sud du Liban, où s’étaient rassemblés des membres du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah.

Un autre site du Hezbollah a été frappé à Khiam, selon Tsahal.

Les troupes ont également bombardé des zones près de Naqoura à l’artillerie pour « éliminer les menaces », a ajouté Tsahal.

Biden : L’engagement des États-Unis à la sécurité d’Israël est « inébranlable » face à l’Iran

Le président Joe Biden lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre japonais Fumio Kishida, dans la roseraie de la Maison Blanche, à Washington, le 10 avril 2024. (Crédit : Alex Brandon/AP Photo)
Le président Joe Biden lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre japonais Fumio Kishida, dans la roseraie de la Maison Blanche, à Washington, le 10 avril 2024. (Crédit : Alex Brandon/AP Photo)

Le Président américain Joe Biden a affirmé que l’engagement de Washington à assurer la sécurité d’Israël était « inébranlable » face aux menaces de l’Iran.

« J’ai dit au Premier ministre Netanyahu que l’engagement des États-Unis en faveur de la sécurité d’Israël face aux menaces iraniennes de lancer une attaque contre Israël était inébranlable », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche.

Ces propos surviennent alors que les relations entre les États-Unis et Israël sont de plus en plus tendues et un jour après la diffusion d’une interview enregistrée la semaine dernière dans laquelle Biden exhortait Israël à accepter un cessez-le-feu de plusieurs semaines dans la bande de Gaza.

Biden n’a pas mentionné les otages, mais la Maison Blanche a précisé par la suite qu’il faisait référence à l’accord de trêve actuellement en cours de négociation, dans le cadre duquel les Israéliens kidnappés par le Hamas seraient libérés.

Tsahal et le Shin Bet confirment la mort des fils de Haniyeh, « en route pour mener des activités terroristes »

Un homme fait un geste devant la voiture dans laquelle trois fils du chef du Hamas Ismail Haniyeh ont été tués dans une frappe aérienne israélienne dans le camp d'al-Shati, à l'ouest de la ville de Gaza, le 10 avril 2024. (Crédit : AFP)
Un homme fait un geste devant la voiture dans laquelle trois fils du chef du Hamas Ismail Haniyeh ont été tués dans une frappe aérienne israélienne dans le camp d'al-Shati, à l'ouest de la ville de Gaza, le 10 avril 2024. (Crédit : AFP)

Tsahal et le Shin Bet ont confirmé avoir tué trois des fils du chef du groupe terroriste palestinien du Hamas, Ismail Haniyeh, lors d’une frappe dans le camp de Shati, dans la ville de Gaza, plus tôt dans la journée, affirmant qu’il s’agissait de trois agents du groupe terroriste.

Selon Tsahal et le Shin Bet, Amir Haniyeh était commandant de brigade dans la branche militaire du Hamas, tandis que Hazem et Mohammad Haniyeh étaient des agents de rang inférieur, également dans la branche militaire.

Trois des fils du chef du Hamas, Ismail Haniyeh, qui auraient été tués lors d’une frappe aérienne israélienne à Gaza le 10 avril 2024. (Crédit : Chaînes Telegram palestiniennes)

Selon l’armée israélienne, les trois hommes étaient « en route pour mener des activités terroristes dans le centre de la région de Gaza » lorsqu’ils ont été ciblés.

Une source militaire a déclaré que Tsahal avait recueilli des informations selon lesquelles d’autres membres de la famille Haniyeh, dont un mineur, avaient été touchés lors de la frappe.

La presse du Hamas a rapporté que deux des petits-enfants de Haniyeh avaient été tués et un troisième blessé.

Trump : Les juifs qui votent pour Biden « doivent se faire examiner la tête »

Le candidat républicain à la présidence Donald Trump s'exprime lors d'un rassemblement à Green Bay, dans le Wisconsin, le 2 avril 2024. (Crédit : Mike Roemer/AP)
Le candidat républicain à la présidence Donald Trump s'exprime lors d'un rassemblement à Green Bay, dans le Wisconsin, le 2 avril 2024. (Crédit : Mike Roemer/AP)

L’ancien président américain Donald Trump a affirmé que « toute personne juive qui vote pour un démocrate ou qui vote pour Biden devrait se faire examiner la tête ».

« Il a complètement abandonné Israël », a déclaré Trump à la presse en parlant de Biden.

Quelques jours après l’assaut du groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre, Trump avait critiqué Israël pour ne pas avoir anticipé l’attaque, traité le ministre de la Défense Yoav Gallant « d’abruti » et critiqué le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Plus récemment, il s’est prononcé en faveur de l’idée qu’Israël « finisse le travail » contre le Hamas, tout en critiquant la gestion de la guerre par Israël et en déclarant qu’il devrait la terminer rapidement.

Un prisonnier sécuritaire, soigné à l’hôpital Hadassah, transféré à Sde Teiman

Un prisonnier sécuritaire qui était soigné à l’hôpital Hadassah sur le mont Scopus à Jérusalem a été transféré à la base militaire de Sde Teiman, où sont détenus, entre autres, les prisonniers sécuritaires et les détenus nécessitant des soins médicaux, selon la Douzième chaîne.

La décision de transférer le prisonnier a été prise après que le père de Shir Hajaj, assassiné dans une attaque terroriste à Jérusalem en 2017 à l’âge de 22 ans, a découvert que le prisonnier était soigné à Hadassah et a appelé le ministère de la Santé à mettre fin à la pratique consistant à octroyer des soins médicaux aux terroristes dans les hôpitaux israéliens.

Le chef du Hamas annonce la mort de trois de ses fils dans une frappe à Gaza

Le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a annoncé mercredi sur la chaîne Al Jazeera la mort de trois de ses fils et de plusieurs petits-enfants dans une frappe israélienne dans la bande de Gaza.

« Je remercie Dieu pour l’honneur que nous fait le martyre de mes trois fils et de certains de mes petits-enfants », a déclaré M. Haniyeh depuis Doha dans une déclaration à la chaîne qatarie. Dans un communiqué, le groupe terroriste palestinien a confirmé la mort de trois fils de son chef et de quatre de ses petits-enfants.

Le bilan à Gaza approche les 33 500 – Hamas

Il y aurait eu au moins 33 482 Palestiniens tués et 76 049 blessés à Gaza depuis le 7 octobre, a annoncé le ministère de la Santé, dirigé par le groupe terroriste palestinien du Hamas, dans un communiqué.

Les chiffres publiés par le groupe terroriste ne peuvent être vérifiés de manière indépendante et ne distinguent pas les civils des membres du Hamas tués à Gaza, ou ceux tués par les tirs de roquettes ratés du groupe terroriste.

Tsahal affirme avoir tué plus de 13 000 terroristes à Gaza, outre les quelques 1 000 terroristes qui ont frappé à l’intérieur d’Israël le 7 octobre.

Gallant à l’Iran : Israël attaquera le territoire de quiconque l’attaque

Le ministre de la Défense Yoav Gallant s'adressant aux troupes devant une batterie du Dôme de Fer, dans le nord d'Israël, le 10 avril 2024. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant s'adressant aux troupes devant une batterie du Dôme de Fer, dans le nord d'Israël, le 10 avril 2024. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

Alors que l’Iran menace de répondre à l’assassinat imputé à Israël de deux généraux et de plusieurs officiers du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) à Damas, en Syrie, le ministre de la Défense Yoav Gallant déclare que toute attaque contre le pays fera l’objet de mesures défensives rigoureuses, avant une « réponse puissante sur son territoire. »

« Dans cette guerre, nous sommes attaqués sur plusieurs fronts, depuis différentes directions. Tout ennemi qui tente de nous attaquer sera d’abord confronté à une défense acharnée », déclare Gallant aux soldats se trouvant devant une batterie du système de défense anti-aérien Dôme de Fer, dans le nord d’Israël.

« Mais nous saurons réagir très rapidement par une action offensive décisive contre le territoire de quiconque attaque notre territoire, où qu’il se trouve, dans l’ensemble du Moyen-Orient », ajoute-t-il.

« Nous avons cette capacité », poursuit Gallant, affirmant qu’une éventuelle riposte israélienne sera « très, très efficace, très puissante ».

« L’une des choses auxquelles nous avons excellé au fil des ans, c’est que l’ennemi ne sait jamais quelles surprises nous lui préparons », ajoute-t-il.

L’élu David Amsalem ne soutiendra pas un accord de libération partielle des otages

Le ministre David Amsalem, à la Knesset, à Jérusalem, le 19 septembre 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre David Amsalem, à la Knesset, à Jérusalem, le 19 septembre 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre David Amsalem a déclaré qu’il ne soutiendrait pas un accord de trêve avec le groupe terroriste palestinien du Hamas qui ne libère pas tous les otages, estimant qu’un accord par étapes, comme le prévoient les propositions actuelles, aggraverait les chances des civils et des soldats restés sur place.

« Je voterai contre. Ce n’est ni moral, ni éthique, ni juste », a-t-il déclaré à la radio de l’armée, précisant qu’il avait clairement exprimé sa position lors d’une réunion du cabinet la nuit précédente.

« On ne peut pas diviser les accords. Il ne doit y avoir qu’un seul accord. Ceux qui ne seraient pas inclus dans un premier accord, peuvent être sûrs que [leur liberté] sera considérablement repoussée »,a-t-il ajouté.

« On ne peut pas ramener quarante personnes et laisser les autres dans cette situation », a-t-il poursuivi, affirmant que ceux qui ne sont pas inclus dans l’accord se trouveront dans une situation de crise encore plus grave.

Il a noté qu’Israël aura également plus de mal à négocier la libération de ses soldats, car il perdra une partie de son ascendant moral aux yeux d’autrui.

« Le monde ne les appellera plus des otages. Ce seront des prisonniers de guerre », a-t-il affirmé.

Amsalem a également accusé le porte-parole de l’armée israélienne de mentir au sujet du retrait des troupes de tout le territoire de Gaza, à l’exception d’un couloir traversant le centre de la bande de Gaza.

« C’est un mensonge », a-t-il déclaré. « Nous avons de nombreuses troupes à l’intérieur de Gaza qui se battent tous les jours. »

Le Dôme de Fer abat une roquette tirée sur Kiryat Shmona – Tsahal

Une roquette tirée depuis le Liban sur la ville de Kiryat Shmona, dans le nord du pays, a été abattue par le système de défense anti-aérien Dôme de Fer, selon l’armée israélienne.

Des sirènes ont retenti à Kiryat Shmona et dans les communautés voisines.

Aucun blessé ni dégât n’est à déplorer.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.