La 13e chaîne licencie le journaliste Barak Ravid et 36 autres employés
Rechercher

La 13e chaîne licencie le journaliste Barak Ravid et 36 autres employés

Parmi les licenciés, l’animatrice Tali Moreno, l’ancien présentateur et météorologue Danny Roop et le correspondant politique Akiva Novick

Barak Ravid, correspondant diplomatique de la Treizième chaine, le 30 juin 2020. (Capture d'écran Twitter)
Barak Ravid, correspondant diplomatique de la Treizième chaine, le 30 juin 2020. (Capture d'écran Twitter)

Le journaliste israélien Barak Ravid, éminent correspondant diplomatique de la Treizième chaine et critique du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a été licencié par sa direction, ont rapporté les médias israéliens.

Trente-six autres personnes ont également été licenciées. Selon la chaine, les licenciements auraient été décidés en raison de coupes financières.

Selon les réactions de l’opinion israélienne sur les réseaux sociaux, les licenciements pourraient avoir été motivés par des raisons politiques.

Noa Landau, correspondant diplomatique du journal Haaretz, pour lequel a auparavant travaillé Ravid, a écrit sur Twitter que son licenciement avait « l’odeur d’un assassinat politique ».

Parmi les autres salariés licenciés, on retrouve l’animatrice Tali Moreno, l’ancien présentateur et météorologue Danny Roop et le correspondant politique Akiva Novick.

Ces derniers mois, Ravid a obtenu des entretiens exclusifs avec Jared Kushner, principal conseiller du président américain Donald Trump, ou encore avec le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn, pays qui n’entretient pas de relations diplomatiques avec Israël.

Ravid écrit également pour le site anglophone Axios. Il est considéré comme un expert de la diplomatie au Moyen-Orient.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...