Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

La Chine et l’Indonésie appellent à un cessez-le-feu immédiat et durable à Gaza

Les ministres des Affaires étrangères ont aussi souligné qu'ils soutiendront "pleinement l'adhésion de la Palestine à l'ONU"

La ministre indonésienne des Affaires étrangères Retno Marsudi serrant la main du ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi lors de leur réunion bilatérale, à Jakarta, en Indonésie, le 18 avril 2024. (Crédit : Yasuyoshi Chiba/Pool Photo via AP)
La ministre indonésienne des Affaires étrangères Retno Marsudi serrant la main du ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi lors de leur réunion bilatérale, à Jakarta, en Indonésie, le 18 avril 2024. (Crédit : Yasuyoshi Chiba/Pool Photo via AP)

Les ministres des Affaires étrangères chinois et indonésien ont appelé jeudi à un cessez-le-feu immédiat et durable à Gaza, à l’issue d’une réunion à Jakarta.

La ministre indonésienne des Affaires étrangères, Retno Marsudi, a déclaré aux journalistes que les deux pays partageaient le même point de vue sur l’importance d’un cessez-le-feu et d’une solution à deux États.

« Je suis sûre que la Chine usera de son influence pour empêcher l’escalade », a déclaré Marsudi, ajoutant que la Chine et l’Indonésie « soutiendraient aussi pleinement l’adhésion de la Palestine aux Nations unies ».

La réunion a eu lieu le deuxième jour d’une tournée de six jours au cours de laquelle le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, se rendra également en Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Cambodge.

Wang Yi a reproché aux États-Unis de retarder l’adoption de résolutions sur le cessez-le-feu à l’ONU.

« Le conflit à Gaza dure depuis six mois et a provoqué une tragédie humanitaire rare au XXIe siècle. Le Conseil de sécurité des Nations unies a répondu à l’appel de la communauté internationale et a continué à examiner le projet de résolution sur le cessez-le-feu à Gaza, mais les États-Unis y ont opposé leur veto à plusieurs reprises », a déclaré Wang aux journalistes.

Les États-Unis ont opposé leur veto à un certain nombre de résolutions proposées par le Conseil de sécurité parce qu’elles ne liaient pas directement le cessez-le-feu à la libération des otages détenus à Gaza ou ne condamnaient pas l’assaut barbare du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre qui a déclenché la guerre, mais ils ont ensuite autorisé l’adoption d’une résolution avec une abstention à la fin du mois de mars.

Les responsables américains ont fait valoir que le cessez-le-feu et la libération des otages étaient liés, tandis que la Russie, la Chine et de nombreux autres membres du Conseil étaient favorables à un appel inconditionnel au cessez-le-feu.

« Cette fois, les États-Unis n’ont pas osé s’opposer à la morale internationale et ont choisi de s’abstenir. Ils ont toutefois affirmé que cette résolution n’était pas contraignante », a déclaré Wang. « Aux yeux des États-Unis, le droit international semble être un outil qu’ils peuvent utiliser lorsqu’ils le jugent utile et dont ils peuvent se débarrasser s’ils ne veulent pas s’en servir. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.