La cour se prononce mardi sur la demande de report de peine d’Azaria
Rechercher

La cour se prononce mardi sur la demande de report de peine d’Azaria

L’ancien soldat israélien, condamné pour homicide, a demandé le report de sa peine de 18 mois, qu’il doit commencer mercredi

Elor Azaria, condamné pour homicide involontaire pour avoir abattu un attaquant palestinien neutralisé en mars 2016, devant le tribunal militaire de la Kirya à Tel Aviv, le 30 juillet 2017. (Crédit : Flash90)
Elor Azaria, condamné pour homicide involontaire pour avoir abattu un attaquant palestinien neutralisé en mars 2016, devant le tribunal militaire de la Kirya à Tel Aviv, le 30 juillet 2017. (Crédit : Flash90)

L’ancien soldat israélien Elor Azaria, jugé coupable d’homicide pour avoir abattu un terroriste palestinien déjà neutralisé, a demandé lundi à la cour d’appel militaire d’organiser mardi une audience pour repousser la date du début de l’exécution de sa peine.

La cour a accepté de tenir une audience mardi pour se pencher sur la demande du soldat, qui doit entrer en prison mercredi.

La demande d’Azaria a été faite par son avocat, Yoram Sheftel, qui a affirmé, dans une lettre adressée à la cour, que l’ « unicité » de l’affaire justifiait un report, et qu’un jugement déterminant que la sentence devait commencer à la date demandée par la cour était « infondé », a indiqué la Deuxième chaîne.

Lundi, le parquet militaire avait indiqué qu’il s’opposait à la demande de report d’Azaria, qui souhaite attendre la décision du chef d’état-major, Gadi Eizenkot, sur sa demande de clémence.

Après le rejet de son appel le mois dernier, Azaria a demandé à Eizenkot de commuer ou de diminuer sa peine de 18 mois de prison.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...