Israël en guerre - Jour 263

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

La Cpl. Noa Marciano, 19 ans, soldate connue pour ses « fossettes et ses sourires »

Tuée en captivité par des terroristes du Hamas, à Gaza, à une date inconnue courant novembre 2023

La caporale Noa Marciano. (Autorisation)
La caporale Noa Marciano. (Autorisation)

La caporale Noa Marciano, 19 ans, a été tuée par des terroristes palestiniens du Hamas en captivité à Gaza en novembre, après avoir été prise en otage le 7 octobre sur la base militaire de Nahal Oz, près de Gaza, où elle servait comme soldate d’observation dans la 414e unité du Corps de collecte de renseignements.

Dans une interview accordée à Ynet quelques semaines après son enlèvement, sa mère, Adi, avait déclaré qu’elle voulait que Noa sache « qu’elle me manque et qu’elle veut qu’elle rentre à la maison ».

« Mon instinct me dit qu’elle est toujours en vie. Elle veille probablement sur les petits enfants. » Elle s’inquiète. « A-t-elle ses lunettes ? Est-ce qu’ils lui font du mal ? »

Le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, a déclaré que Noa avait été blessée par une frappe aérienne de Tsahal le 9 novembre, alors qu’elle était détenue à Gaza, et qu’elle avait ensuite été emmenée à l’hôpital al-Shifa, où elle a été assassinée.

Hagari a déclaré que le rapport d’autopsie indiquait que « Noa avait été blessée par la frappe, mais pas au point de mettre sa vie en danger, ce qui dément les mensonges publiés par le Hamas, qui avait affirmé que Noa avait perdu la vie suite aux attaques aériennes de Tsahal ».

« Selon les informations des services de renseignement, Noa a été emmenée à l’intérieur de l’enceinte de l’hôpital al-Shifa, où elle a été assassinée par un terroriste du Hamas. »

Le 14 novembre, l’armée l’a déclarée morte, et le 16 novembre, elle a annoncé avoir récupéré son corps et l’avoir ramené en Israël. Elle a été enterrée à Modiin le 17 novembre.

Elle laisse dans le deuil sa mère, Adi, son père, Avi, et ses jeunes frères et sœur Yuval, Itay et Hadar.

Lors de ses funérailles, Adi s’est excusée auprès de sa fille de ne pas avoir pu la ramener chez elle en vie.

« Nous avons tout essayé pendant 40 jours. Nous avons retourné chaque pierre et grimpé à chaque arbre », a-t-elle déclaré. « Tu nous as protégés, mais nous ne t’avons pas protégée. »

Elle se souvient de sa fille comme une « fille de musique et de littérature, une fille avec des fossettes et un grand sourire, une fille d’amour », qui voulait servir son pays.

Le père de Noa a déclaré avoir été sollicité au cours des dernières semaines : « De quoi as-tu besoin ? »

« J’ai répondu que j’avais tout, et pourtant je n’ai rien. Je n’ai ni joie ni réconfort. Maintenant, j’ai un ange qui s’appelle Noa. Je te promets que de la manière dont tu as voulu avancer, nous continuerons et ne nous arrêterons pas. Je te remercie d’avoir été une fille parfaite. Nous t’aimons sans fin et ne t’oublierons jamais », a-t-il déclaré.

Yuval, la sœur de Noa, a déploré le fait qu’elle lui avait acheté un cadeau d’anniversaire, qui « attend dans ta chambre, dans son papier cadeau ».

« Je suis fière de toi, je suis heureuse que tu te sois souciée de toi, que tu aies fait ce qui était bon pour toi, que tu aies dansé, chanté, et que tu te sois épanouie comme s’il n’y avait pas de lendemain. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.