La Croix Rouge exclura-t-elle le MDA en raison de son emblème ?
Rechercher

La Croix Rouge exclura-t-elle le MDA en raison de son emblème ?

L'utilisation d'un logo en forme d'étoile de David en Cisjordanie serait une violation du protocole de Genève

Une secouriste de MDA, Tal Rabin, portant de l'aide à la population locale népalaises déplacée à Katmandou. (Crédit : Autorisation Magen David Adom)
Une secouriste de MDA, Tal Rabin, portant de l'aide à la population locale népalaises déplacée à Katmandou. (Crédit : Autorisation Magen David Adom)

Plusieurs d’organisations pro-palestiniennes ont demandé au Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (ICRC) d’exclure le service national de secours d’Israël pour avoir utilisé son emblème sur ses ambulances opérant en Cisjordanie.

Les organisations palestiniennes accusent le Magen David Adom (MDA) – le service de secours, d’assistance en cas de désastre, d’ambulance et de banque de sang – d’être en violation du protocole de la convention de Genève qui stipule que les équipes de secouristes doivent utiliser des emblèmes neutres en dehors de leur pays d’origine, a indiqué Yedioth Aharonoth dimanche.

En 2006, le MDA est sorti de plusieurs décennies d’isolation et a été admis au sein du CICR, après avoir accepté de respecter le protocole adopté par les signataires de la Convention de Genève.

Le protocole a introduit un emblème neutre le « cristal rouge » qui devait être utilisé par des équipes de secours dans les zones sensibles aux symboles chrétiens ou musulmans.

Le MDA, ainsi que les secouristes de l’armée israélienne, avaient reçu l’instruction d’utiliser un nouveau symbole – un losange rouge sur un fond blanc – lorsqu’ils participaient à des opérations en dehors d’Israël.

Les logos alternatifs du Magen David Adom approuvés par la Croix-Rouge internationale. Sur la gauche, l'emblème devant utilisé par les paramedics israéliens en dehors d'Israël, sur la droite, l'emblème qui sera utilisé par MDA en conjonction avec d'autres opérations du CICR
Les logos alternatifs du Magen David Adom approuvés par la Croix-Rouge internationale. Sur la gauche, l’emblème devant utilisé par les paramedics israéliens en dehors d’Israël, sur la droite, l’emblème qui sera utilisé par MDA en conjonction avec d’autres opérations du CICR

Durant les opérations menées en liaison avec les autres agences du CICR, l’emblème du cristal rouge devait être utilisé accompagné de l’étoile de David. En Israël, le MDA était autorisé à garder son logo traditionnel.

Selon l’article, les responsables vont examiner la plainte lors de la réunion annuelle de l’organisation en décembre.

Un responsable du ministère des Affaires étrangères a indiqué que l’affaire était suivie par les canaux diplomatiques.

« Nous ne permettrons à personne d’exclure le MDA de la Croix Rouge », a déclaré le responsable, écartant la plainte comme de simples « menaces et des phrases accrocheuses ».

« C’est une honte que les responsables du CICR choisissent de ne pas traiter les problèmes en Syrie, au Libye ou au Yémen et au lieu de cela choisissent de se concentrer sur Israël – un pays qui fournit un service d’urgence et un service médical standard de la même façon aux Juifs, aux Musulmans, aux Chrétiens, aux Palestiniens, et aux Israéliens ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...