Rechercher

La femme et les fils de Netanyahu n’auront plus de chauffeur ni de gardes du corps

La décision entrera en vigueur lundi ; l'ex-Premier ministre lui-même restera sous protection du Shin Bet pendant encore 20 ans

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, et son épouse Sara, seconde en visite à Tel Gezer et dans la forêt de Magshimim avec leurs enfants Yair, à droite, et Avner, à gauche, pendant la fête juive de Souccot, le 21 octobre 2016 (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, et son épouse Sara, seconde en visite à Tel Gezer et dans la forêt de Magshimim avec leurs enfants Yair, à droite, et Avner, à gauche, pendant la fête juive de Souccot, le 21 octobre 2016 (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

Le comité ministériel qui supervise les opérations de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet a voté pour cesser d’assurer la sécurité de la femme et des fils adultes de l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu, six mois après que le chef du Likud a été évincé du pouvoir.

La décision, qui entrera en vigueur lundi, a été prise en dépit des arguments de M. Netanyahu selon lesquels sa famille fait régulièrement l’objet de menaces de mort.

Alors que ses fils, Yair et Avner, ainsi que sa femme Sara, perdront leur service de sécurité, Netanyahu quant à lui sera protégé par le Shin Bet pour les 20 prochaines années.

Selon les procédures habituelles, la sécurité et un véhicule avec chauffeur sont accordés à la famille d’un ancien Premier ministre pendant les six premiers mois suivant son départ. Mais en janvier, sur l’insistance de M. Netanyahu, cette limite a été portée à un an par un comité ministériel.

Aujourd’hui, le même comité ministériel a adopté une recommandation de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet visant à ramener cette période à six mois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...