La gouverneure de la Banque d’Israël s’oppose aux baisses d’impôts
Rechercher

La gouverneure de la Banque d’Israël s’oppose aux baisses d’impôts

Karnit Flug juge que baisser les impôts maintenant nécessiterait de les augmenter dans un ou deux ans, et refuse cette instabilité fiscale

Moshe Kahlon, ministre des Finances, avec la gouverneure de la Banque d'Israël, Karnit Flug, pendant une conférence de presse au ministère des Finances, à Jérusalem, le 3 juin 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Moshe Kahlon, ministre des Finances, avec la gouverneure de la Banque d'Israël, Karnit Flug, pendant une conférence de presse au ministère des Finances, à Jérusalem, le 3 juin 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Karnit Flug, la gouverneure de la Banque d’Israël, a déclaré dimanche qu’elle s’opposait aux baisses d’impôts proposées par le ministre des Finances après l’excédent budgétaire de 2017, a annoncé le quotidien économique Globes.

Pendant la réunion du cabinet dimanche matin, pendant que Moshe Kahlon présentait son projet pluriannuel de cadre budgétaire, Flug aurait dit : « étant donné l’état du budget, il est évident que diminuer les impôts maintenant, ce qui diminuera les impôts dans les prochaines années, n’est pas cohérent avec les cibles fiscales visées pour les prochaines années. »

« Ceci signifie que si les impôts sont diminués maintenant, il sera très probablement nécessaire de les augmenter d’ici 2019. Cette fluctuation du taux d’imposition est mauvaise pour le secteur commercial, et ne peut pas aider à parvenir aux objectifs à long terme que les baisses d’impôts peuvent réaliser (comme encourager l’emploi, par exemple) », a-t-elle ajouté.

Le cabinet a néanmoins voté le projet de Kahlon.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...