Kahlon va préparer un cadre budgétaire pour 2019, 2020 et 2021
Rechercher

Kahlon va préparer un cadre budgétaire pour 2019, 2020 et 2021

Le ministre des Finances ne peut pas préciser les budgets de chaque ministère, mais peut formuler des principes macro-économiques généraux

Moshe Kahlon, ministre des Finances, pendant la réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre, à Jérusalem, le 31 juillet 2016. (Crédit : Ohad Zwigenberg/Pool/Flash90)
Moshe Kahlon, ministre des Finances, pendant la réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre, à Jérusalem, le 31 juillet 2016. (Crédit : Ohad Zwigenberg/Pool/Flash90)

Le cabinet a accepté dimanche la proposition du ministre des Finances, Moshe Kahlon, pour libérer quelque 3,5 milliards de shekels d’excédent budgétaire et lui permettre de préparer un cadre budgétaire triannuel pour 2019, 2020 et 2021.

L’année dernière, la Cour suprême avait empêché tout budget biannuel futur d’être adopté à moins que la Knesset ne réforme sa Loi fondamentale sur l’économie de l’Etat. Elle avait cependant laissé en l’état le budget 2017 – 2018.

Au lieu d’adopter un budget pour deux ou mêmes trois ans, comme cela avait déjà été suggéré, Kahlon pourra maintenant formuler des macro-principes de guidance pour les objectifs financiers de chaque année, même sans mettre en place de budgets précis pour chaque ministère.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...