Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

La Ligue arabe réaffirme son soutien à la solution à deux Etats

L'idée de "l'établissement d'un Etat palestinien indépendant et souverain sur les frontières de 1967, avec Jérusalem comme capitale," n'a pas été abandonnée, affirme l'Égypte

Cette photo prise le 11 septembre 2018 montre une réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe à son siège dans la capitale égyptienne du Caire. (Crédit : AFP / MOHAMED EL-SHAHED)
Cette photo prise le 11 septembre 2018 montre une réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe à son siège dans la capitale égyptienne du Caire. (Crédit : AFP / MOHAMED EL-SHAHED)

Les ministres arabes des Affaires étrangères ont réaffirmé lundi leur soutien à la solution à deux Etats, israélien et palestinien, lors d’une réunion d’urgence au Caire pour soutenir la cause des Palestiniens.

Dans un texte commun, les ministres des pays de la Ligue arabe ont souligné « l’adhésion des pays arabes à la solution à deux Etats, qui incarne l’Etat palestinien indépendant (…) et le principe de la terre contre la paix ».

Ils ont en outre souligné « le rejet par les Arabes de tout projet ou mesure unilatérale israélienne qui viole les droits du peuple palestinien, viole le droit international et mine la solution à deux Etats, pour laquelle il n’y a pas d’alternative ».

Les responsables politiques arabes ont aussi affirmé leur soutien pour « les droits légitimes et inaliénables du peuple palestinien, parmi lesquels figurent au premier chef le droit à l’autodétermination, le droit au retour et à l’établissement d’un Etat indépendant et pleinement souverain ».

Le chef de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit au sommet de Ligue arabe, à Tunis, le 31 mars 2019. (Crédit : FETHI BELAID / AFP)

« Le consensus mondial sur la solution à deux Etats doit se concrétiser en une action qui consiste à protéger cette solution des attaques continuelles des Israéliens visant à la saper », a dit Ahmed Aboul Gheit le secrétaire général de la Ligue arabe.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukry a pour sa part réfuté que « l’établissement d’un Etat palestinien indépendant et souverain sur les frontières de 1967, avec Jérusalem comme capitale », avait été abandonné.

Les pourparlers entre Israël et les Palestiniens sont au point mort depuis 2014.

Cette réunion d’urgence intervient après plusieurs annonces, depuis août, d’accord de normalisation des relations entre des pays arabes et Israël. Les Emirats arabes unis, Bahreïn, le Soudan et le Maroc ont convenu de normaliser leurs relations sous l’impulsion de l’administration américaine sortante du président Donald Trump.

Les Palestiniens, des terroristes islamistes du Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza au Fatah laïc du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, qui siège en Cisjordanie, ne cessent de dénoncer ces accords estimant que la normalisation entre Israël et le monde arabe ne doit être envisagée qu’après, et non avant, une résolution du conflit israélo-palestinien.

Parallèlement se tenaient au Caire des pourparlers entre les factions palestiniennes, dont les rivaux du Hamas islamiste et du Fatah, en vue des premières élections depuis 15 ans.

Des élections palestiniennes sont en effet prévues cette année, des législatives le 22 mai et une présidentielle le 31 juillet.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.