Rechercher

La mère dont la maison a été détruite par une roquette parle de « miracle »

Miri Tamano a sauvé ses trois enfants en les emmenant dans un abri quelques secondes avant qu’un tir ne détruise presque entièrement son habitation

Une maison a été détruite après avoir été frappée par une roquette palestinienne tirée depuis la bande de Gaza dirigée par le Hamas, l'un des premiers tirs ces dernières semaines depuis Gaza, sur Beer Sheva, dans le centre d'Israël, le 17 octobre 2018. (Crédit : Jack GUEZ / AFP)
Une maison a été détruite après avoir été frappée par une roquette palestinienne tirée depuis la bande de Gaza dirigée par le Hamas, l'un des premiers tirs ces dernières semaines depuis Gaza, sur Beer Sheva, dans le centre d'Israël, le 17 octobre 2018. (Crédit : Jack GUEZ / AFP)

La femme qui a sauvé ses enfants mercredi en les cachant dans un abri quelques secondes avant qu’une roquette ne frappe son domicile à Beer Sheva, a déclaré que l’incident était un « miracle ».

« Je suis un peu sous le choc. Un miracle m’est arrivé, et c’est ce qui compte », a déclaré la femme de 39 ans aux journalistes.

« J’ai entendu la sirène pendant mon sommeil », ajoute-t-elle. « Je pensais que c’était un rêve ou que j’imaginais, mais j’ai repris conscience et j’ai réalisé que c’était réel. J’ai immédiatement couru et dit aux enfants : ‘Courez à l’abri tout de suite.’ Je les ai tenus pour qu’ils ne tombent pas dans les escaliers. Dès que tout le monde est entré, j’ai fermé la porte. »

La roquette a ensuite touché la maison et a détruit une grande partie du bâtiment.

« Nous ne nous étions même pas assis que nous avons entendu un boum », dit-elle, en remerciant les secouristes d’être venus rapidement et en déclarant qu’il est important d’aller dans les abris et de fermer les portes, car « si je n’avais pas fermé la porte, cela aurait été fatal. »

A LIRE : Beer Sheva : la mère « héroïque » appelle à l’aide

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...