La moitié des groupes juifs américains ont obtenu des prêts du gouvernement
Rechercher

La moitié des groupes juifs américains ont obtenu des prêts du gouvernement

Cet argent est "une aide considérable" en pleine crise du virus, a déclaré le président des Fédération juives, mais il en faudra davantage

Les Centres communautaires juifs américains ont été parmi les organisations juives les plus durement touchées par la crise du coronavirus. 
(Capture d'écran de NBC News)
Les Centres communautaires juifs américains ont été parmi les organisations juives les plus durement touchées par la crise du coronavirus. (Capture d'écran de NBC News)

JTA — Une nouvelle étude a démontré que des organisations juives ont reçu au moins 264 millions de dollars de prêts du gouvernement américain grâce à une loi de stimulation de l’économie récemment adoptée.

Jusqu’à maintenant, les prêts fédéraux représentent collectivement le plus important afflux de liquidités dans le monde des organisations juives depuis le début de l’épidémie de Covid-19. Pourtant, selon des estimations prudentes, l’argent correspond à moins de la moitié du budget nécessaire pour les associations juives à but non lucratif.

Un document produit le mois dernier par les Fédérations juives d’Amérique du nord, un groupe de coordination des organismes de collecte de fonds communautaires, a déclaré que les organisations juives auront besoin d’au moins 650 millions de dollars pour surmonter la crise. D’autres responsables ont cité des chiffres encore plus importants.

Le président des Fédérations juives, Eric Fingerhut, a indiqué que « cela ne me surprendrait pas que ce soit plus ».

Eric Fingerhut, président des Fédérations juives d’Amérique du nord. (Hillel)

Eric Fingerhut a déclaré que le gouvernement « sera le principal contributeur pour combler les manques » à court terme.

Il a déclaré que ces versements constituent « une aide très, très importante » – mais il en faudra plus.

« La philanthropie privée va jouer un rôle capital. Mais le gouvernement va verser la plus grande part, ce qui est cohérent, précise-t-il. C’est une crise au niveau gouvernemental ».

L’étude des Fédérations juives a compacté plus de 1 100 réponses d’associations juives ayant fait une demande d’aide. Presque la moitié des sondés, 579 groupes, ont indiqué que leurs dossiers avaient été acceptés, selon des premiers résultats.

Les montants des aides allaient de 5 000 dollars à près de 15 millions, avec une dotation médiane de 256 000 dollars. Les Fédérations juives estiment que les associations juives pourraient recevoir au total 500 millions de dollars d’aides du gouvernement.

Certains donateurs ont promis des fonds. Cette semaine, une coalition des fondations philanthropiques juives a créé un fonds de 80 millions de dollars pour les groupes qui se concentrent sur « l’éducation, l’engagement et le leadership ». Certaines fédérations juives, qui agissent comme des organismes de financement communautaire, ont également annoncé la mise en place de fonds soutien pendant la crise du Covid-19. La Fédération UJA de New York a consacré 44 millions de dollars aux organisations pendant la crise.

L’enquête précisait qu’outre les demandes acceptées, 418 autres organisations attendaient encore une réponse.

L’enveloppe d’aides gouvernementales, qui a commencé à recevoir les demandes de prêts plus tôt ce mois, a accordé près de 350 milliards en prêts aux petites entreprises et organisations à but non lucratif. Ce fonds commun est depuis épuisé.

Mardi, le Sénat a approuvé une enveloppe supplémentaire comprenant 320 milliards de dollars de prêts pour les petites entreprises. Elle doit être examinée et votée par la Chambre des représentants cette semaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...