La mort d’un détenu juif pourrait entraîner la vaccination des prisonniers de NY
Rechercher

La mort d’un détenu juif pourrait entraîner la vaccination des prisonniers de NY

Ira Goldberg, 72 ans, qui purgeait sept ans de prison pour cambriolage en 2016, était “profondément préoccupé” par le manque de réponse au virus dans les prisons d'État

Centre de détention dans le quartier de Manhattan à New York. (Lev Radin / Pacific Press / LightRocket / Getty Images via JTA)
Centre de détention dans le quartier de Manhattan à New York. (Lev Radin / Pacific Press / LightRocket / Getty Images via JTA)

JTA – Les avocats qui cherchent à élargir l’éligibilité au vaccin pour les prisonniers de l’État de New York s’emparent du cas d’un détenu juif âgé décédé du COVID-19.

Ira Goldberg, 72 ans, originaire de Brooklyn, qui purgeait au centre correctionnel de Woodbourne au nord de l’État une peine de sept ans pour cambriolage, est décédé sous respirateur le 4 janvier. Il souffrait d’une maladie pulmonaire obstructive chronique, d’emphysème, d’asthme, d’insuffisance rénale chronique et d’hypertension artérielle, selon ses avocats.

« Il était légitimement très inquiet pour sa vie et profondément préoccupé par le fait que la prison semblait n’avoir aucune idée de ce qu’elle faisait alors que le virus se propageait », a déclaré une avocate du Center of Appellate Litigation, Alexandra Mitter, à Gothamist du New York news website.

L’association de Mitter, avec d’autres, poursuivent et font pression sur l’État de New York pour que les détenus des prisons et centres de détention aient accès aux vaccins conformément aux directives de l’American Medical Association. Une synagogue de Manhattan, la Congrégation Beit Simchat Torah, a parrainé une lettre cosignée par 120 membres du clergé pressant le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, d’inclure les prisonniers dans le plan de vaccination de l’État, comme l’ont fait 27 autres États.

Le 11 janvier 2021, le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, délivre son discours sur l’état de l’État virtuellement depuis le centre d’opération au Capitol de l’État, à Albany, New York. (AP Photo / Hans Pennink, Pool, File)

Le 6 janvier, les prisons municipales de New York ont commencé à vacciner les personnes âgées de 65 ans et plus. Dans les prisons d’État, les 1 100 prisonniers de 65 ans et plus n’ont pas reçu de doses, malgré des foyers d’épidémie.

Goldberg avait régulièrement séjourné en prison avant d’être arrêté pour vol d’appareils photo et de sacs à main coûteux dans les magasins du quartier SoHo de Manhattan en 2016. Il est l’une des 12 personnes incarcérées mortes de la COVID et l’un des près de 3 000 détenus qui ont attrapé le virus dans l’État de New York depuis le déploiement du vaccin, a rapporté Gothamist.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...