La police arrête un Palestinien avec un couteau à la porte de Damas de Jérusalem
Rechercher

La police arrête un Palestinien avec un couteau à la porte de Damas de Jérusalem

Le suspect admet pendant l’interrogatoire avoir projeté de poignarder des Israéliens, selon la police

La police des frontières contrôle un Palestinien porte de Damas, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 17 février 2016. Illustration. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)
La police des frontières contrôle un Palestinien porte de Damas, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 17 février 2016. Illustration. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)

La police israélienne a annoncé vendredi avoir arrêté un Palestinien de 25 ans avec un couteau dans son sac devant la porte de Damas de la Vieille Ville de Jérusalem.

Le Palestinien, un résident de Cisjordanie qui était illégalement en Israël, a été emmené pour être interrogé, et a déclaré à la police qu’il avait apporté le couteau et était venu dans la zone pour mener une attaque au couteau contre des Israéliens.

Le suspect n’a pas été identifié.

La porte de Damas a été le lieu de nombreuses attaques ces derniers mois, y compris une fusillade début mars.

En février, trois personnes y avaient été blessées dans une attaque au couteau – deux membres de la police des frontières et un passant touché par un éclat.

Plus tôt ce mois-là, Hadar Cohen, 19 ans, de la police des frontières, avait été tuée dans une attaque à main armée porte de Damas.

Un couteau trouvé sur un Palestinien près de la porte de Damas, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 8 avril 2016. (Crédit : police israélienne)
Un couteau trouvé sur un Palestinien près de la porte de Damas, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 8 avril 2016. (Crédit : police israélienne)

Lundi, la police israélienne avait déclaré que des officiers avaient arrêté un Palestinien en Cisjordanie qui prévoyait de mener une attaque à la voiture-bélier contre des soldats. L’homme de 23 ans de Ramallah a été arrêté dimanche matin à un check-point de Cisjordanie, où la police du district du Binyamin menait une opération « arrêt et fouille ».

Une rapide inspection avait révélé que l’homme n’avait pas de permis de conduire et conduisait une voiture volée dans le centre d’Israël un mois auparavant. Le suspect avait été emmené pour être interrogé au poste du Binyamin, où il avait avoué qu’il prévoyait de mener une attaque à la voiture-bélier contre des soldats israéliens « à cause de l’occupation des terres palestiniennes ».

Il avait également déclaré aux enquêteurs qu’il espérait devenir un « martyr » en mourant dans l’attaque.

Dimanche, une Israélienne de 30 ans a été légèrement blessée dans une attaque au couteau à Rosh Haayin, dans le centre d’Israël. L’attaquante, une jeune Arabe israélienne du village voisin de Kfar Kassem, avait été neutralisée par un garde de sécurité et emmenée en détention sans qu’aucun coup de feu ne soit tiré.

Cette attaque au couteau avait mis fin à une période de neuf jours d’affilée sans attaques en Israël et en Cisjordanie.

Ces six derniers mois, depuis le début de la vague terroriste en octobre 2015, 29 Israéliens et quatre ressortissants étrangers ont été assassinés. Environ 200 Palestiniens ont également été tués – les deux tiers pendant qu’ils attaquaient des Israéliens, et les autres pendant des affrontements avec les troupes, selon l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...