La police doit convaincre un rabbin de fermer ses yeshivot en plein COVID-19
Rechercher

La police doit convaincre un rabbin de fermer ses yeshivot en plein COVID-19

Le chef de la communauté ultra-orthodoxe lithuanienne a ordonné à ses fidèles de laisser les écoles ouvertes, en contrevenant aux restrictions du ministère de la Santé

Le rabbin Chaim Kanievsky dans sa maison à Bnei Brak, le 15 avril 2018. (Yaakov Naumi/Flash90)
Le rabbin Chaim Kanievsky dans sa maison à Bnei Brak, le 15 avril 2018. (Yaakov Naumi/Flash90)

Après qu’un important rabbin ultra-orthodoxe a donné l’ordre à ses centaines de milliers de fidèles de la communauté lithuanienne de défier les restrictions sécuritaires du ministère de la Santé pour garder ses écoles ouvertes, un responsable de la police s’est rendu à son domicile dimanche pour tenter de le convaincre de revenir sur sa consigne.

Le groupe d’officiers entrant dans la maison du rabbin Chaim Kanievsky dans la banlieue haredi de Tel Aviv à Bnei Brak était accompagné de cadres de Hatzalah, un service de volontaire d’urgence ultra-orthodoxe, selon le site d’information B’hadrei Haredim.

Selon l’article, le groupe a apporté avec lui un document avec une déclaration soulignant l’importance du respect des ordres des professionnels de santé en ce qui concerne l’épidémie de coronavirus. Ils ont tenté de chercher à convaincre Kanievsky de le signer. Il n’y a eu aucune déclaration publique des autorités religieuses concernant l’issue de la rencontre.

En plus de Kanievsky, le groupe d’officiers de police a fait des arrêts aux domiciles d’anciens rabbins de la communauté lithuanienne, dont Yitzhak Zilberstein, Shimon Adani, Shmuel Eliezer Stern et Yehuda Silman, qui avaient aussi donné l’ordre aux étudiants de rester dans les yeshivot, malgré les directives du ministère de la Santé ordonnant de fermer les écoles.

La police a publié un communiqué dimanche après-midi pour indiquer qu’elle était au courant des violations effectuées par les yeshivot qui ont choisi de rester ouvertes et que des sanctions seraient prises par les autorités locales.

Alors que la communauté lithuanienne est le plus grande du Judaïsme orthodoxe, d’autres branches dont le camp religieux national et le hassidisme ultra-orthodoxe ont ordonné à leurs fidèles de fermer les écoles en respecte des directives sanitaires publiques.

Le grand rabbin ashkénaze d’Israël, David Lau, a été photographié dimanche matin en train de montrer l’exemple à ses fidèles. Il a prié dans un quorum en extérieur avec au moins deux mètres d’espace entre chaque fidèle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...