Rechercher

La police new-yorkaise enquête sur une série d’attaques à caractère antisémite

Trois incidents ont eu lieu au cours du week-end dans le quartier de Williamsburg à Brooklyn ; les agresseurs ont poursuivi des passants juifs, certains avec des extincteurs

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Des images de sécurité d'un homme juif en train de recevoir un coup d'extincteur dans la ville de New York, le 21 août 2022. (Crédit : Capture d'écran)
Des images de sécurité d'un homme juif en train de recevoir un coup d'extincteur dans la ville de New York, le 21 août 2022. (Crédit : Capture d'écran)

NEW YORK – Le département de la police de New York a déclaré lundi qu’il enquêtait sur une série d’attaques contre des Juifs en tant que possibles crimes de haine.

Trois incidents ont eu lieu au cours du week-end dans le quartier de Williamsburg à Brooklyn, quartier principal du mouvement ultra-orthodoxe Satmar.

Lors de deux des attaques, un suspect a agressé des passants juifs en faisant usage d’un extincteur.

Dans l’une des attaques, les images de sécurité ont montré un assaillant traversant une rue en courant un extincteur à la main et s’approchant de la victime par derrière avant de l’asperger sans sommation.

Dans un autre incident, des images de sécurité de samedi soir ont montré deux individus poursuivant un Juif sur un trottoir de la ville dans le même quartier.

Le shtreimel de l’homme juif, chapeau traditionnel en fourrure porté le Shabbat et les jours de fête, est tombé au sol lors de la poursuite. L’un des agresseurs l’a ramassé et l’a laissé retomber sur le sol.

Aucun blessé grave n’a été signalé ; des enquêtes ont tout de même été ouvertes.

L’unité de la police de New York chargée des crimes haineux a publié les photos d’un suspect et a déclaré que les incidents faisaient l’objet d’une enquête sur « un possible schéma de crime haineux ».

Le groupe de surveillance Shomrim de Williamsburg, qui a réagi aux attaques, a fait appel à l’aide du public pour identifier les suspects.

L’Anti-Defamation League (ADL) a déclaré que « cette haine doit être dénoncée car elle n’a pas sa place à New York ».

Les incidents antisémites dans la ville de New York ont augmenté ces dernières années. Les Juifs sont toujours le groupe le plus visé par les crimes à caractère haineux. L’ADL a signalé un nombre record d’incidents l’année dernière.

La police de New York a confirmé 149 crimes de haine anti-juive entre le début de l’année et le 28 juin, soit un incident toutes les 29 heures en moyenne. Les incidents vont d’agressions violentes aux insultes raciales en passant par des dommages matériels, et beaucoup d’autres qui ne sont probablement pas signalés.

Nombre de ces attaques visent des Juifs de Brooklyn visiblement identifiables.

La semaine dernière, le mot « Hitler » a été inscrit sur le mur d’une synagogue fréquentée par des survivants de la Shoah à Brooklyn, et des tracts antisémites ont été distribués dans des zones résidentielles de Long Island.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...