Rechercher

Des vandales griffonnent « Hitler » sur une synagogue de New York

Un rabbin a découvert un graffiti sur le mur extérieur de la Congrégation Beth Shalom de Brooklyn, alors que le taux de criminalité à caractère antisémite reste élevé dans la ville

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Graffiti à caractère antisémite inscrit sur le mur d'une synagogue de New York, le 17 août 2022. (Crédit : Autorisation)
Graffiti à caractère antisémite inscrit sur le mur d'une synagogue de New York, le 17 août 2022. (Crédit : Autorisation)

NEW YORK – Le mot « Hitler » a été inscrit sur le mur d’une synagogue de New York, mercredi.

Le rabbin Asher Altschul a découvert le graffiti sur un mur de la Congrégation Beth Shalom de Kingsbay à Brooklyn tôt mercredi matin, a déclaré la conseillère municipale locale de New York, Inna Vernikov.

« Des survivants de la Shoah fréquentent cette synagogue et après avoir été témoins d’horribles atrocités pendant la Seconde Guerre mondiale, ils sont maintenant contraints de venir dans une synagogue aux États-Unis d’Amérique en 2022 pour voir l’inscription ‘Hitler’ sur le mur », a déclaré Vernikov.

Des images montrent le nom du dictateur nazi griffonné à la peinture blanche sur un mur de briques.

L’Anti-Defamation League (ADL) a déclaré qu’elle était « absolument consternée » par ce graffiti à caractère antisémite et que l’unité des crimes de haine de la police de New York enquêtait sur l’incident.

Le groupe de surveillance du quartier Flatbush Shomrim a déclaré que ses bénévoles avaient enlevé le graffiti « pour que les gens n’aient pas à le voir et à vivre dans la peur ».

Mercredi, la gouverneure de l’État de New York, Kathy Hochul, a également condamné les tracts antisémites qui ont été distribués dans des zones résidentielles de la région.

« Je suis incroyablement perturbée par les récents incidents de harcèlement antisémite à Long Island et à travers le pays. Cette rhétorique dégoûtante et haineuse n’a pas sa place dans notre société », a déclaré Hochul, qui a tissé des liens avec les communautés juives de New York et a soutenu des causes juives.

Les incidents antisémites dans la ville de New York ont augmenté ces dernières années. Les Juifs sont toujours le groupe le plus visé par les crimes à caractère haineux. L’ADL a signalé un nombre record d’incidents l’année dernière.

La police de New York a confirmé 149 crimes de haine anti-juifs entre le début de l’année et le 28 juin, soit un incident toutes les 29 heures en moyenne. Les incidents vont d’agressions violentes aux insultes raciales en passant par des dommages matériels, et beaucoup d’autres qui ne sont probablement pas signalés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...