La police se penche sur de nouvelles accusations à l’encontre de Netanyahu
Rechercher

La police se penche sur de nouvelles accusations à l’encontre de Netanyahu

La forte mobilisation autour de l’enquête fait balancer l’affaire dans une autre dimension alors que les enquêteurs gagent pour de possibles preuves criminelles d’ici le mois prochain

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion hebdomadaire du cabinet aux bureaux du Premier ministre, à Jérusalem, le 31 juillet 2016. (Crédit : Ohad Zwigenberg/Pool/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion hebdomadaire du cabinet aux bureaux du Premier ministre, à Jérusalem, le 31 juillet 2016. (Crédit : Ohad Zwigenberg/Pool/Flash90)

La police recherche de nouvelles preuves d’accusation sur l’enquête en cours à propos du Premier ministre Benjamin Netanyahu, rapporte la Deuxième chaîne ce jeudi – bien que nous n’ayons pas encore tous les détails à propos de ce que peuvent entraîner ces nouveaux chefs d’accusation.

Les policiers en charge de l’enquête sont censés prendre une décision quant au lancement éventuel d’une enquête criminelle contre le Premier ministre d’ici la période des fêtes du mois d’octobre, lit-on dans le communiqué.

Au cours des derniers mois, la police a enquêté sur plusieurs dossiers liés à Netanyahu et ses associés. Le procureur général Avichai Mandelblit a ordonné à la police de cesser de travailler sur l’un des dossiers, selon des rapports émis ce mercredi.

D’après le quotidien Haaretz, le dossier en question concerne Ari Harow, né aux Etats Unis et ayant dirigé l’Association des Amis Américains du Likud de 2003 à 2006 pour avoir fini par occuper la fonction de directeur de cabinet de Netanyahu de 2008 à 2010, puis à nouveau en 2014.

L’Association des Amis Américains du Likoud est soupçonnée d’avoir financé les voyages à l’étranger de Netanyahu et son épouse, Sara, tout en assurant le salaire d’une des conseillères personnelles de Netanyahu, Odelia Karmon, à hauteur de 10 000 dollars par mois lorsqu’il était encore dans l’opposition.

La période sur laquelle se penche l’enquête est antérieure à 2009, lorsque Harow était encore en fonction.
Netanyahu a retrouvé son siège de Premier ministre en 2009 et se trouve toujours au pouvoir depuis.

Des divergences d’opinion émergent entre Mandelblit, persuadé que les preuves ne mèneront nulle part et les enquêteurs de police, souhaitant interroger d’autres personnes, rapporte Haaretz.

L’une des personnes en question, avec laquelle la police souhaite s’entretenir est l’avocat de la famille Netanyahu, David Shimron.

Ari Harow a commencé à travailler aux affaires étrangères comme consultant de Netanyahu en 2007 alors qu’il était encore dans l’opposition. Ce dernier lui aurait alors promis le poste de directeur de cabinet en 2008.

Harrow s’est retiré de la politique en 2010 pour monter son cabinet en tant que consultant politique et se consacrer à divers personnalités politiques, leurs campagnes et autres.

Il fit un second passage au cabinet du Premier ministre en 2014 depuis lequel il dirige la campagne ayant permis sa réélection en 2015.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...