Rechercher

La police vient au secours de deux enfants victimes de maltraitances présumées

Les agents ont trouvé les enfants de 3 et 4 ans courant dans la rue, nus et couverts d'excréments ; la mère et un homme ont été arrêtés ; il y avait de la drogue dans leur logement

Illustration : La police israélienne enquête sur la scène d'un crime, le 2 juin 2021. (Crédit : Police israélienne)
Illustration : La police israélienne enquête sur la scène d'un crime, le 2 juin 2021. (Crédit : Police israélienne)

La police a trouvé, dimanche, deux enfants qui couraient dans la rue aux abords d’une habitation de Petah Tikva, quasiment nus et recouverts d’excréments.

Les agents, arrivés sur les lieux après des appels à l’aide de voisins inquiets, sont entrés dans le logement qui se trouvait dans un état de délabrement profond.

Les murs, les meubles et d’autres parties de l’habitation étaient recouverts d’excréments humains, ont fait savoir les forces de l’ordre, qui ont ajouté que des stupéfiants avaient été saisis.

A l’intérieur, les policiers ont trouvé un homme de 33 ans endormi. Ce dernier a déclaré qu’il n’était pas le père des deux enfants et qu’il ignorait où se trouvait leur mère de 31 ans. Elle a été localisée et arrêtée peu après.

Les services sociaux, appelés sur place, ont emmené les enfants qui ont été confiés à un proche de leur mère.

L’homme et la femme ont été arrêtés pour négligences et maltraitances physiques et psychologiques présumées. Le tribunal a prolongé leur mise en détention de trois jours.

Les enquêteurs ont révélé que ce n’était pas la première fois que les enfants étaient retrouvés dans un tel état, et que la famille était connue des services sociaux.

« C’est un cas grave et choquant », a dit une source impliquée dans le dossier au site Ynet. « Il est difficile de dire où étaient les services sociaux, comment ces enfants si impuissants étaient pris en charge, comment en est-on arrivé à ce niveau de négligence. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...