La quatorzaine va passer à dix jours à partir de mardi – ministère de la Santé
Rechercher

La quatorzaine va passer à dix jours à partir de mardi – ministère de la Santé

Un responsable du ministère de la Santé qualifie de "bombe à retardement" les voyages de masse aux Emirats

Une employée du centre médical Sheba utilise un écouvillon pour prélever un échantillon sur un étudiant pour un test de coronavirus au lycée hébraïque Herzliya à Tel Aviv, le 8 novembre 2020. (Jack Guez/ AFP)
Une employée du centre médical Sheba utilise un écouvillon pour prélever un échantillon sur un étudiant pour un test de coronavirus au lycée hébraïque Herzliya à Tel Aviv, le 8 novembre 2020. (Jack Guez/ AFP)

Après des mois de promesses, la quatorzaine obligatoire sera raccourcie à dix jours cette semaine, a annoncé le ministère de la Santé.

Le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, a adopté la recommandation des professionnels, a fait savoir un communiqué ministériel, et il a décidé qu’en date de mardi, dès 6 heures du matin, ceux qui avaient besoin de s’isoler devraient le faire pendant dix jours à la place de douze.

Dans le cadre de ces nouvelles règles, les gens devront avoir deux résultats négatifs de test au coronavirus – l’un d’entre eux datant du début de la période de quarantaine et le second, neuf jours après l’exposition initiale possible au virus. Il devra y avoir au moins vingt-quatre heures entre les deux tests.

Alors que des milliers d’Israéliens ont envahi l’aéroport Ben-Gurion avec la fermeture d’une grande partie du pays, un haut-responsable du ministère de la Santé a averti que les déplacements en masse vers les Emirats arabes unis, le nouvel ami d’Israël, pourraient s’avérer être « une bombe à retardement » concernant le coronavirus.

« Dubaï est notre nouvelle Turquie », aurait expliqué le responsable, qui s’est exprimé sous couvert d’anonymat, au site Ynet, se référant au grand nombre d’Israéliens revenus de Turquie en apportant le virus avec eux, contribuant ainsi à sa propagation dans le pays.

Le responsable faisait référence à la décision israélienne de conserver les EAU sur sa liste de pays « verts » – avec des taux faibles d’infection – pour éviter une tension diplomatique quelques mois seulement après l’établissement de liens officiels et alors que le taux de morbidité est en hausse là-bas.

Le ministère de la Santé s’attend à ce que 224 personnes atteintes par la COVID reviennent des Emirats arabes unis en Israël au mois de décembre, a fait savoir Ynet, un chiffre supérieur à celui de n’importe quel autre pays (arrive après la Turquie, avec 86 personnes, et les Etats-Unis, avec 66 personnes).

Environ 10 000 Israéliens sont actuellement à Dubaï, a fait savoir le reportage de Ynet.

La colère gronde sur les réseaux sociaux, où des images ont été publiées aujourd’hui, montrant de longues files d’attente et des personnes ne respectant pas la distanciation sociale à l’aéroport – tandis que les entreprises de tout le pays, au potentiel infectieux bien moins important, sont restées fermées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...