Rechercher

La représentante US Rashida Tlaib appelle à la libération d’un détenu palestinien

Hisham Abu Hawash a entamé une grève de la faim depuis plus de 140 jours pour protester contre sa détention administrative par Israël

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

La représentante Rashida Tlaib, à la 110e
NAACP National Convention, le 22 juillet 2019, à Detroit. (Crédit : AP Photo/Carlos Osorio)
La représentante Rashida Tlaib, à la 110e NAACP National Convention, le 22 juillet 2019, à Detroit. (Crédit : AP Photo/Carlos Osorio)

La représentante américaine démocrate Rashida Tlaib a demandé lundi la libération immédiate d’Hisham Abu Hawash, qui a entamé une grève de la faim depuis plus de 140 jours pour protester contre sa détention administrative par Israël.

Les responsables de la sécurité ont laissé entendre qu’Abu Hawash était détenu en raison de ses liens avec le groupe terroriste palestinien du Jihad islamique, mais ils ne l’ont pas encore inculpé, préférant recourir à la méthode controversée de la détention administrative, régulièrement utilisée contre les Palestiniens soupçonnés de terrorisme.

« Le gouvernement d’Israël est le seul responsable de cette situation, de sa santé et de sa sécurité », a déclaré Tlaib sur Twitter.

Elle a déclaré que le secrétaire d’État américain Antony Blinken « doit exiger qu’il soit mis fin à la pratique d’Israël consistant à détenir des Palestiniens vivant sous l’apartheid sans représentation, sans procès équitable ou sans même une once de procédure normale, en violation du droit international et de leurs droits humains/libertés ».

Le détenu administratif palestinien Hisham Abu Hawash avec ses deux fils à l’hôpital Asaf Harofeh le 26 décembre 2021. (Crédit : capture d’écran/ YouTube)

Le Royaume-Uni s’est dit « gravement préoccupé » mardi par la détérioration d’Abu Hawash.

« Selon le droit international, la détention administrative ne doit être utilisée que lorsque la sécurité le rend absolument nécessaire. Israël doit se conformer à ses obligations en vertu du droit international et inculper ou libérer les détenus », a déclaré l’envoyé du Royaume-Uni auprès des Palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...