La Serbie ouvrira un « bureau d’Etat » à Jérusalem, par « respect » pour les Juifs
Rechercher

La Serbie ouvrira un « bureau d’Etat » à Jérusalem, par « respect » pour les Juifs

S'adressant à la convention de l'AIPAC à Washington, le président Vučić affirme "essayer de trouver la meilleure façon possible de faire quelque chose d'officiel à Jérusalem"

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le président serbe Aleksandar Vučić, à droite, à la conférence annuelle de l'AIPAC,, à Washington, DC, le 2 mars 2020 (Crédit 
: Dimitrije Goll/Présidence de la Serbie)
Le président serbe Aleksandar Vučić, à droite, à la conférence annuelle de l'AIPAC,, à Washington, DC, le 2 mars 2020 (Crédit : Dimitrije Goll/Présidence de la Serbie)

Le président de la Serbie a annoncé mardi que son pays prévoyait d’ouvrir un « bureau officiel de l’Etat » à Jérusalem, rejoignant ainsi un petit nombre de pays qui ont des missions diplomatiques dans la ville.

« Nous sommes dans une situation très complexe dans notre région. Et vous devriez comprendre toutes les difficultés auxquelles nous sommes confrontés. Mais je tiens à dire que nous essayons de trouver la meilleure façon possible de faire quelque chose d’officiel à Jérusalem », a déclaré Aleksandar Vučić à la conférence politique de l’AIPAC à Washington, DC.

« Et nous allons très prochainement ouvrir non seulement un bureau de notre Chambre de commerce, mais aussi avec notre Chambre de commerce, le bureau officiel de l’État à Jérusalem avec le drapeau officiel serbe aux côtés de notre ambassade à Tel-Aviv », a-t-il déclaré dans son allocution. « C’est notre façon de montrer notre respect au peuple juif. »

Les dirigeants israéliens ont salué cette annonce.

Le président Reuven Rivlin a remercié son homologue serbe, qu’il a appelé « un ami cher ». « Un autre signe des relations fortes et profondes entre nos pays et nos peuples. Puissent d’autres pays suivre », a-t-il tweeté.

Le ministre des Affaires étrangères Israel Katz a également tweeté ses félicitations au dirigeant du pays des Balkans. « Le drapeau serbe va rejoindre les autres drapeaux déjà présents dans notre capitale », a-t-il applaudi.

https://twitter.com/Israel_katz/status/12347707229349191683

L’ambassadrice d’Israël à Belgrade, Alona Fisher Kamm, a déclaré que plusieurs pays emboîtent le pas aux États-Unis, qui ont ouvert une ambassade à Jérusalem le 14 mai 2018.

« Depuis la déclaration du président américain Donald Trump sur l’ouverture d’une ambassade, Israël a vu un certain nombre de pays évoluer dans la même direction positive », a-t-elle déclaré. Nous attendions de nos bons amis, comme la Serbie, qu’ils fassent partie de ces pays. La déclaration du président Vučić est une avancée positive et significative dans nos relations bilatérales. »

Même le sénateur texan Ted Cruz, qui a rencontré Vučić en marge de la convention de l’AIPAC de cette semaine, a salué cette initiative.

Israël est l’un des rares pays au monde à ne pas reconnaître le Kosovo comme pays, craignant l’exemple que donnerait la reconnaissance d’un État qui déclare unilatéralement son indépendance. En janvier 2018, le Kosovo avait déclaré qu’il aurait voté contre une résolution des Nations unies qui condamnait le déménagement de l’ambassade américaine à Jérusalem.

A ce jour, seuls les Etats-Unis et le Guatemala ont transféré et maintenu leur ambassade à Jérusalem. Un certain nombre de pays, dont le Brésil, la République tchèque et l’Australie, ont des bureaux commerciaux ou culturels dans la ville. L’Ouganda et le Honduras envisagent d’en faire de même.

Le président congolais Felix Tshisekedi au Forum pour la Paix de Paris, le 12 décembre 2019 à Paris. (Crédit : Ludovic Marin/Pool via AP)

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a annoncé lundi une reprise au plus haut niveau des relations diplomatiques de son pays avec Israël, et a envisagé l’installation à Jérusalem d’une
« section économique » de son ambassade.

« Après plus de 20 ans sans une représentation au niveau adéquat, je procéderai dans les prochains jours à la nomination d’un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès de l’État d’Israël », a déclaré dimanche soir à Washington M. Tshisekedi.

L’ambassade de la RDC en Israël est actuellement dirigée par un chargé d’affaires.

« Notre ambassade étant à Tel Aviv, je ne trouve aucun inconvénient à ce que la section économique soit installée dans la ville bénie de Jérusalem », a poursuivi le président congolais qui s’exprimait auprès de l’AIPAC.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...