Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

La Slovénie entame une procédure de reconnaissance de l’État palestinien pour mi-juin

Depuis 1988, 139 des 193 États membres de l'ONU ont reconnu l'existence d'un État palestinien, dont l'Irlande et l'Espagne

Le Premier ministre slovène Robert Golob arrivant à un sommet de l'UE, à Bruxelles, le 18 avril 2024. (Crédit : Harry Nakos/AP)
Le Premier ministre slovène Robert Golob arrivant à un sommet de l'UE, à Bruxelles, le 18 avril 2024. (Crédit : Harry Nakos/AP)

Le gouvernement slovène a entamé jeudi la procédure de reconnaissance d’un État palestinien comme moyen de pression pour mettre fin à la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza, comme il l’avait annoncé en mars, a déclaré le Premier ministre Robert Golob.

« Les horreurs que nous voyons tous les jours à Gaza sont inadmissibles et doivent cesser », a déclaré Golob sur X.  » Je demande à Israël de mettre fin immédiatement à ses attaques contre Gaza et d’utiliser la table des négociations. »

Golob souhaite que la reconnaissance de son pays soit « une incitation à accélérer ces négociations » et à accélérer le dialogue au sein des Nations unies sur une trêve immédiate, la libération des otages et la sécurité et l’existence d’Israël par le biais d’une solution à deux États.

Cette annonce est survenue alors que l’Irlande, l’Espagne et un certain nombre d’autres États membres de l’Union européenne (UE) envisageraient de reconnaître un État palestinien le 21 mai, selon le radiodiffuseur national irlandais.

La coalition au pouvoir a approuvé cette décision à l’unanimité, a expliqué Golob, qui espère que cette reconnaissance incitera d’autres pays à suivre l’exemple de la Slovénie.

L’Espagne, l’Irlande, Malte et la Slovénie ont déclaré en mars qu’elles avaient accepté de faire les premiers pas vers la reconnaissance d’un État palestinien. Ces pays attendent, semble-t-il, le vote de l’Assemblée générale de l’ONU du 10 mai, qui pourrait aboutir à la reconnaissance des Palestiniens en tant que membres à part entière de l’ONU.

Depuis 1988, 139 des 193 États membres des Nations unies ont reconnu l’existence d’un État palestinien.

Israël a déclaré que le plan des quatre pays constituait une « récompense pour le terrorisme » qui réduirait les chances d’une résolution négociée du conflit de Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.