Rechercher

La Syrie accuse Israël de « crimes de guerre » pour une frappe présumée à Alep

Le ministère des Affaires étrangères syriennes demande qu’Israël soit tenu responsable ; ce serait la deuxième frappe israélienne en une semaine

Une image partagée en ligne montrant des dommages après une frappe israélienne présumée qui aurait visé l'aéroport international d'Alep, le 6 septembre 2022. (Crédit : Réseaux sociaux)
Une image partagée en ligne montrant des dommages après une frappe israélienne présumée qui aurait visé l'aéroport international d'Alep, le 6 septembre 2022. (Crédit : Réseaux sociaux)

Le ministère syrien des Affaires étrangères a accusé Israël de « crime de guerre selon le droit international », imputant à l’État Juif une frappe aérienne sur l’aéroport international d’Alep.

« Israël doit être tenu responsable de cet acte », a précisé un communiqué du ministère des Affaires étrangères, selon l’agence de presse Reuters.

Si cela devait être avéré, ce serait la deuxième fois en une semaine qu’Israël aurait mené des frappes sur l’aéroport, le mettant à nouveau hors service.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...