Labour : les Juifs critiquent la réintégration d’une membre accusée d’antisémitisme
Rechercher

Labour : les Juifs critiquent la réintégration d’une membre accusée d’antisémitisme

Jackie Walker avait déclaré que les Juifs étaient les "principaux financiers" de la traite des esclaves africains

Jackie Walker, militante du Parti travailliste britannique, en 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Jackie Walker, militante du Parti travailliste britannique, en 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le comité représentatif des Juifs britanniques questionne la décision du parti travailliste au Royaume-Uni de réintégrer dans ses rangs Jackie Walker, qui avait été suspendue du parti après avoir déclaré que les Juifs étaient « les principaux financiers du commerce du sucre et des esclaves ».

« Nous trouvons incroyable que Jackie Walker ait été réadmise au sein du Parti Travailliste sans aucune sanction disciplinaire et par un processus qui manque totalement de transparence. Nous sommes très perturbés par la façon dont elle a agi, avec des déclarations provocatrices et sans s’excuser. Sa position promeut le mythe selon lequel les Juifs auraient joué un rôle majeur dans le commerce des esclaves », a expliqué Jonathan Arkush, président du comité représentatif.

« Mme Walker semble aussi penser que les Juifs sont, dans un sens, indignes de mériter la solidarité à laquelle les minorités s’attendent généralement quand elles font face au racisme. Il est peu serviable et regrettable de suggérer que la victimisation de l’un diminue celle de l’autre, qu’il s’agisse de racisme envers les personnes noires, la haine antimusulmane ou, dans ce cas, l’antisémitisme », ajoute-t-il.

Walker, vice-présidence de Momentum, un groupe très à gauche et loyal au chef travailliste Jeremy Corbyn, avait été suspendue plus tôt ce mois-ci après que ses commentaires eurent été portés à l’attention du parti par le Jewish Chronicle.

Elle a été autorisée à réintégrer le parti cette semaine, après une enquête, a déclaré un porte-parole du parti.

Dans un message posté sur sa page Facebook en février, comparant la traite des esclaves africains à la Shoah, Walker écrivait : « comme vous le savez, j’en suis sûre, des millions d’Africains supplémentaires ont été tués dans l’holocauste africain et leur oppression continue aujourd’hui à l’échelle mondiale, d’une façon qui n’existe pas pour les Juifs », a reporté le Jewish Chronicle plus tôt en mai.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...