L’Agence juive va assister la communauté juive des Émirats arabes unis
Rechercher

L’Agence juive va assister la communauté juive des Émirats arabes unis

Le chef de l'organisation, Isaac Herzog, déclare que l'objectif est de renforcer l'identité juive, d'organiser des camps d'été et d'envoyer éventuellement un émissaire

Une capture d'écran d'une vidéo sur la page Facebook de la "Communauté juive des EAU". (Facebook)
Une capture d'écran d'une vidéo sur la page Facebook de la "Communauté juive des EAU". (Facebook)

Le président de l’Agence juive Isaac Herzog a annoncé mardi que son agence quasi-gouvernementale – avec les Fédérations juives d’Amérique du Nord et le Keren Hayessod – investira dans l’éducation juive aux Emirats arabes unis, alors que les liens de la nation du Golfe avec Israël se sont resserrés après l’annonce de la normalisation le mois dernier.

Les estimations du nombre de Juifs vivant actuellement aux Émirats arabes unis vont de quelques centaines à 1 500, pour la plupart des ressortissants étrangers qui sont dans le pays pour affaires.

En coordination avec la communauté juive locale, les organisations travailleront à la mise en place « d’une éducation juive, à la préservation de l’identité juive, à la vie communautaire, aux camps d’été et envisageront d’envoyer un émissaire », a tweeté isaac Herzog, remerciant le rabbin Yehuda Sarna, le grand rabbin de la communauté des EAU, pour sa « coopération et pour avoir écrit un autre chapitre de l’histoire du peuple juif ».

Isaac Herzog et le président mondial du Keren Hayessod, Sam Grundwerg, se sont entretenus avec Yehuda Sarna lundi soir et ont accepté de commencer à fournir des services à la communauté des EAU, a indiqué l’Agence juive dans un communiqué.

Le président de l’Agence juive Isaac Herzog devant l’Assemblée générale de la Fédération juive à Tel Aviv, le 23 octobre 2018 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

« Après des années de fonctionnement avec une grande discrétion, en marge de la communauté juive mondiale, nous sommes maintenant prêts à nous relier officiellement à elle », a commenté le rabbin Sarna, selon le communiqué. « Ce partenariat avec l’Agence juive apporte l’interconnectivité que nous désirons ».

L’Agence juive a déclaré qu' »une équipe conjointe spéciale de l’Agence juive, du Keren Hayessod et des Fédérations juives d’Amérique du Nord sera créée dans les prochains jours pour travailler avec le Grand Rabbin des EAU afin de déterminer les besoins de la communauté juive dans la région ».

Le rabbin Yehuda Sarna à l’occasion d’un iftar interconfessionnel organisé à l’ambassade des Emirats à Washington, DC. le 14 mai 2019. (Autorisation)

« La communauté juive des EAU compte plus de 1 000 membres, centrés à Dubaï et à Abou Dhabi », selon la déclaration. « C’est la première nouvelle communauté juive qui se construit dans le monde arabe depuis des siècles, et elle est composée de juifs venant de tous les coins du monde, dont : l’Europe, l’Amérique du Nord, l’Afrique du Sud et le monde arabe. Les membres de la communauté travaillent dans divers domaines, en tant qu’enseignants, techniciens, développeurs de logiciels, infirmières et hommes d’affaires ».

Mardi, un rare minyan de prière a été organisé à Abou Dhabi par un groupe de Juifs vivant à Dubaï, venus dans la capitale émiratie spécialement pour la visite historique d’une délégation conjointe États-Unis-Israël destinée à jeter les bases du traité de normalisation avec Israël.

Israël et les EAU ont annoncé le 13 août qu’ils établissaient des relations diplomatiques complètes, dans le cadre d’un accord négocié par les États-Unis.

Le pays du Golfe est le troisième pays arabe à avoir accepté d’établir des relations officielles avec Israël, après l’Égypte et la Jordanie. Les responsables israéliens et américains ont exprimé l’espoir que d’autres pays arabes du Golfe suivront bientôt, avec des relations basées sur des intérêts commerciaux et sécuritaires mutuels, et leur inimitié commune envers l’Iran.

Un minyan juif organisé à l’hôtel de la délégation israélienne à Abou Dhabi, Émirats arabes unis, le 1er septembre 2020. (Crédit : Raphael Ahren / Times of Israel)

Une communauté juive opère à Dubaï depuis une décennie, d’abord avec un soutien tacite mais plus récemment avec le soutien manifeste des autorités locales, et est en train de devenir officiellement une communauté religieuse autorisée.

Ces dernières années, les Émirats arabes unis ont fait de gros efforts pour s’afficher comme un pays tolérant et accueillant pour toutes les religions, y compris le judaïsme. Son président Khalifa bin-Zayed al-Nahyan a déclaré 2019 « Année de la tolérance » aux Émirats arabes unis. Dans ce contexte, le pays a annoncé la construction d’un vaste complexe interconfessionnel à Abu Dhabi qui comprendra également une synagogue.

L’espace, appelé Abrahamic Family House, devrait ainsi ouvrir en 2022.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...