Rechercher

L’ancien commandant de Tel Aviv choisi comme prochain chef de la police

La nomination de Moshe Edri survient après que le procureur général a rejeté le document contenant des informations "embarrassantes" à son sujet et sur un autre candidat

Le ministre israélien de la Sécurité intérieure Gilad Erdan, à droite, et le chef de la police Jérusalem de l'époque Moshe “Chico” Edri, à gauche, lors d'une conférence de presse au complexe russe de Jérusalem, le 7 octobre 2015 (Crédit : Marc Israel Sellem/POOL)
Le ministre israélien de la Sécurité intérieure Gilad Erdan, à droite, et le chef de la police Jérusalem de l'époque Moshe “Chico” Edri, à gauche, lors d'une conférence de presse au complexe russe de Jérusalem, le 7 octobre 2015 (Crédit : Marc Israel Sellem/POOL)

Le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan a annoncé vendredi la nomination de Moshe Edri, directeur général de son ministère, au poste de prochain chef de la police israélienne.

Dans un communiqué, Erdan a salué ses « capacités impressionnantes et prouvées de commandement », ses « nombreuses années d’expérience dans une variété de rôles au sein de la police israélienne et son expertise concernant les défis que devra affronter la police dans les prochaines années.

Edri, 51 ans, ancien commandant des districts de Tel Aviv et de Jérusalem au sein de la police israélienne, l’a emporté sur le chef de la police de Jérusalem Yoram Halevi, qui était considéré comme favori pour le poste, ainsi que sur le chef de la police de Tel Aviv David Bitan.

Erdan a également prédit que l’expérience et les qualifications d’Edri l’aideraient à « renforcer la confiance du public » dans les forces de l’ordre.

Cette nomination est survenu quelques heures après que le procureur général Avichai Mandelblit a établi qu’il n’y avait aucun obstacle légal empêchant de poursuivre le processus de nomination du prochain chef de la police israélienne, après avoir examiné un document émanant de la police qui aurait contenu des informations sensibles et « embarrassantes » concernant deux des candidats.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...