L’ancien président Peres enterré entre Yitzhak Rabin et Yitzhak Shamir
Rechercher

L’ancien président Peres enterré entre Yitzhak Rabin et Yitzhak Shamir

Peres avait organisé son propre enterrement jusqu’aux chansons et intervenants, explique son fils

'Peres' inscrit sur la façade de la mairie de Tel Aviv, le 29 septembre 2016 (Crédit : capture d'écran YouTube)
'Peres' inscrit sur la façade de la mairie de Tel Aviv, le 29 septembre 2016 (Crédit : capture d'écran YouTube)

Des délégations de plus de 70 pays doivent venir, y compris Abbas et des officiels de Jordanie et d’Egypte ; l’Israélien David d’Or doit chanter la prière ‘Avinou Malkeinou’ ; Rivlin, Netanyahu, Obama et Bill Clinton vont s’exprimer

Shimon Peres a laissé derrière lui des plans détaillés pour son enterrement qui doit être le plus grand rassemblement de dirigeants mondiaux en Israël depuis l’enterrement d’Yitzak Rabin en 1995, a déclaré le beau-fils et médecin personnel de l’ancien président jeudi.

Peres s’est éteint tôt mercredi de complications à la suite d’une attaque à l’âge de 93 ans. Des milliers de personnes, y compris des dignitaires du monde entier, doivent participer à son enterrement au cimetière du mont Herzl à Jérusalem vendredi. Peres doit être enterré dans un emplacement entre Rabin et un autre ancien Premier ministre, Yitzhak Shamir.

Le docteur Rafi Walden a déclaré que Peres voulait que ses trois enfants s’expriment, avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le président Reuven Rivlin, un dignitaire étranger et une figure culturelle israélienne.
Le programme publié tard jeudi montrait que Rivlin s’exprimerait en premier, ensuite Netanyahu, puis le président de la Knesset Yuli Edelstein et l’ancien président Bill Clinton.

Le chanteur David D'Or (Crédit : Flash 90)
Le chanteur David D’Or (Crédit : Flash 90)

Ensuite, toujours à la demande de Peres, le chanteur israélien David D’or chantera la prière « Avinu Malkeinu”, ou « Notre père, notre Roi ». Les Juifs chantent cette prière le Jour du Pardon (yom Kippour) qui tombe à la mi-octobre cette année. Peres aimait cette chanson et Barbra Streisand l’avait chantée pour lui lors d’un gala marquant son 90ème anniversaire.

Après d’Or, l’auteur Amoz Oz s’exprimera, suivi des trois enfants de Peres, la professeur Tsvia Walden, Yoni Peres et Nehemia ‘Chemi’ Peres. Le dernier intervenant sera le président Barack Obama, et cette partie de la cérémonie sera avec le Kaddish, la prière de deuil. Le chef de l’opposition Issac Herzog, du Parti Travailliste souvent associé à Peres, a voulu s’exprimer, mais la permission lui a été refusée, puisque cela semblait une brèche dans le protocole.

Des représentants de plus de 70 pays arrivent vers Israël pour participer à la cérémonie, a déclaré le bureau de Peres tard jeudi.

Le cercueil de Peres était devant le bâtiment du parlement israélien jeudi, alors que des milliers de personnes faisaient la queue en cette douce journée de septembre pour lui rendre hommage. Le cercueil était recouvert du drapeau bleu et blanc israélien et surveillé par quelques gardes d’honneur.

Le porte-parole de la police israélienne Micky Rosenfeld a déclaré qu’environ 8 000 officiers étaient déployés pour maintenir l’ordre pendant la période de deuil. Il a déclaré des officiers contrôlaient les réseaux sociaux pour éviter de potentielles attaques. La plupart des routes autour de la Knesset ont été fermées à la circulation, et l’autoroute vers Jérusalem devait être fermée pendant plusieurs heures vendredi matin lors de l’enterrement.

Les Israéliens rendent un dernier hommage au neuvième président d'Israël, Shimon Peres, sur la place de la Knesset, à Jérusalem, le 29 septembre 2016. (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israel)
Les Israéliens rendent un dernier hommage au neuvième président d’Israël, Shimon Peres, sur la place de la Knesset, à Jérusalem, le 29 septembre 2016. (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israel)

Le président Obama est arrivé vendredi matin à l’aéroport international Ben Gourion pour participer à l’enterrement et repartira immédiatement après la cérémonie de vendredi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...