L’ancienne star du football israélien Vicky Peretz se suicide à 68 ans
Rechercher

L’ancienne star du football israélien Vicky Peretz se suicide à 68 ans

Le buteur légendaire, qui a joué dans l'équipe d'Israël, pour le RC Strasbourg et pour le Stade rennais, était l'une des "grandes icônes" du football israélien

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Vicky (Yitzhak) Peretz, joueur de football et manager israélien, en 1986 (Crédit:Moshe Shai /Flash90) 
Vicky (Yitzhak) Peretz, joueur de football et manager israélien, en 1986 (Crédit:Moshe Shai /Flash90) 

Yitzhak « Vicky » Peretz, qui a joué dans l’équipe nationale de football d’Israël dans les années 1980, est décédé tôt mardi matin à l’âge de 68 ans.

Les ambulanciers du Magen David Adom ont trouvé Peretz à son domicile lundi, sans pouls, après qu’il se soit apparemment suicidé, selon les médias. Il a été transporté au Centre médical Sheba, où les médecins ont tenté de le ranimer mais ont été contraints de constater son décès vers 2h du matin.

Peretz a joué à 40 reprises pour l’équipe nationale israélienne pendant sa carrière, marquant 14 buts.

« Vicky Peretz était l’une des personnes les plus spéciales du sport israélien », a déclaré le ministre de la Culture et des Sports Hili Tropper dans un communiqué. « Vicky était également connu comme quelqu’un qui est toujours prêt à aider et à être là pour les autres. »

L’Association israélienne de football s’est dite « triste et peinée » par la mort de Peretz.

« C’est un jour très triste et un rappel pour nous tous que parfois, il y a plus que ce que l’on croit caché sous la surface », a déclaré le président de l’association, Oren Hasson. Il a décrit Peretz comme « l’une des plus grandes icônes de notre [équipe] de football, un joueur talentueux, un entraîneur et une personne unique. »

L’ancien joueur de football israélien Vicky Peretz, à l’hôpital Ichilov, le 23 décembre 2010. (Crédit : Gideon Markowicz/Flash90)

« Vicky était un modèle pour de nombreuses générations de fans, de joueurs et d’amoureux du ballon rond », a déclaré M. Hasson, rappelant « l’immense fierté » qu’il avait éprouvée en représentant le pays sur le terrain.

Le club de football Maccabi Tel Aviv, où Peretz a joué pendant certaines de ses années de succès, a déclaré dans un communiqué « être peiné par le décès prématuré de l’ancien joueur légendaire ».

Après s’être imposé comme un joueur de premier plan dans les ligues de jeunes, Peretz a rejoint le Maccabi Tel Aviv en 1973 et a été membre de l’équipe lors de son succès en championnat lors de la saison 1976-77. À l’époque, il avait également été honoré du titre de meilleur buteur de la deuxième division israélienne.

En 1980, il avait signé pour jouer avec l’équipe française du RC Strasbourg Alsace et, au cours des deux années suivantes, il a marqué 27 buts en première division française. Il a rejoint le Stade rennais au cours de la saison 1982-83, marquant 17 autres buts avec l’équipe.

En 1983, il est retourné jouer pour le Maccabi Tel Aviv, puis est passé au Shimshon Tel Aviv deux ans plus tard. Au cours des 17 années suivantes, il a joué pour l’Hapoel Lod et le Maccabi HaShikma Ramat Hen. Il a pris sa retraite en tant que joueur en 1991, après quoi il a entraîné l’équipe nationale israélienne de jeunes. Il est devenu directeur adjoint du Maccabi Tel Aviv en 2006, mais a quitté l’équipe l’année suivante.

Plus récemment, M. Peretz a traversé des moments difficiles, tant sur le plan financier que dans sa vie personnelle, selon le site d’information Walla. Une faillite l’a laissé endetté, et il s’est éloigné de certains membres de sa famille.

Ses funérailles devaient avoir lieu mardi au cimetière Morasha de Ramat Hasharon.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...