L’Arabie saoudite publie les toutes premières photos de la pierre de la Kaaba
Rechercher

L’Arabie saoudite publie les toutes premières photos de la pierre de la Kaaba

Le pèlerinage du hajj étant limité par la COVID, le royaume a publié des photos d'al-Hajar al-Aswad, qui, selon les croyants, serait tombé du ciel à l'époque d'Adam et Eve

Une image en gros plan de la pierre noire de la Kaaba à la Mecque. (Arabie saoudite : Présidence générale de la Grande Mosquée et de la Mosquée du Prophète)
Une image en gros plan de la pierre noire de la Kaaba à la Mecque. (Arabie saoudite : Présidence générale de la Grande Mosquée et de la Mosquée du Prophète)

Alors que la participation au pèlerinage annuel du hajj à La Mecque est limitée pour la deuxième année consécutive en raison des restrictions liées au coronavirus, l’Arabie saoudite a diffusé pour la première fois des images de l’ancienne pierre sainte de la Kaaba, un édifice cubique noir au centre du rituel que les musulmans du monde entier invoquent quotidiennement.

La présidence générale des affaires de la Grande Mosquée saoudienne et de la Mosquée du Prophète a publié des photos de la pierre noire (al-Hajar al-Aswad), dans le cadre d’une série montrant un certain nombre d’objets sacrés jouant un rôle dans le hajj.

La Présidence générale, qui supervise les lieux saints de La Mecque, a déclaré que 1 050 photographies en haute résolution avaient été prises au cours d’une session de sept heures. Les images ont une taille allant jusqu’à 49 000 mégapixels et il a fallu plus de 50 heures pour les photographier et les développer, a précisé l’agence religieuse.

La pierre, qui, selon la tradition islamique, serait tombée à l’époque d’Adam et Eve, est encadrée d’argent pur à l’angle sud-est de la Kaaba, elle-même censée avoir été construite par Abraham et son fils Ismaël.

Au cours du hajj, que les musulmans sont tenus d’accomplir au moins une fois dans leur vie, les pèlerins effectuent le Tawaf, ou circumambulation, sept fois dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, autour de la Kaaba.

Les fidèles ont l’habitude de toucher, d’embrasser ou de saluer la pierre al-Hajar al-Aswad lorsqu’ils passent devant elle.

Les musulmans pratiquants du monde entier prient vers la Kaaba cinq fois par jour.

Pour le hajj de cette année, qui a lieu pendant le mois sacré du Ramadan, l’Arabie saoudite a limité la fréquentation quotidienne à 50 000 pèlerins à l’intérieur de la Grande Mosquée, autorisant uniquement les personnes vaccinées ou récemment guéries du COVID-19 à effectuer des prières à la Kaaba.

La Kaaba, à l’intérieur de la Grande Mosquée de La Mecque, vide de ses fidèles, le 5 mars 2020. (Crédit : ABDEL GHANI BASHIR / AFP)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...