L’armée déploie des batteries du Dôme de fer près de Gaza
Rechercher

L’armée déploie des batteries du Dôme de fer près de Gaza

Les gouvernements locaux ont appelé les résidents à préparer leurs abris en cas de nouveaux tirs de barrages, après que les groupes terroristes ont lancé 45 projectiles

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un ouvrier passe devant une batterie de défense antimissile Dôme de fer près de la ville de Sderot dans le sud d'Israël le 29 mai 2018. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Un ouvrier passe devant une batterie de défense antimissile Dôme de fer près de la ville de Sderot dans le sud d'Israël le 29 mai 2018. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

L’armée a déployé davantage de systèmes de défense anti-missiles du Dôme de Fer dans le sud d’Israël mercredi, après que les groupes terroristes dans la bande de Gaza ont lancé des dizaines de roquettes et d’obus de mortiers au début de la journée.

Les résidents de la région ont été encouragés à maintenir leurs activités quotidiennes, tout en se préparant à une autre série de violences.

« L’armée israélienne a de nouveau déployé le Dôme de Fer dans la région », ont indiqué les responsables de la région d’Eshkol dans un courrier.

« Nous vous encourageons à garder les fenêtres de vos abris fermés, ou à indiquer aux membres de vos foyers comment se protéger dans vos maisons », poursuit la lettre.

Les écoles ont ouvert comme à l’habitude mercredi, après les attaques de roquette et d’obus de mortier qui ont eu lieu ce matin-même. Les enseignants ont organisé des séquences spéciales pour parler avec les élèves des évènements.

Les parents avaient également la possibilité de ne pas envoyer leurs enfants à l’école, mais peu ont choisi cette option. Plus de 90 % des élèves de la région se sont rendus à l’école mercredi, selon un porte-parole de la région d’Eshkol.

En plus de l’augmentation du matériel de défense et des préparations, les dirigeants israéliens ont averti mercredi le Hamas, qui dirige Gaza, et les autres groupes militaires, qu’Israël était prêt à passer à l’offensive.

S’exprimant lors d’une cérémonie militaire dans le sud d’Israël, Netanyahu a averti qu’Israël « intensifierait » ses opérations contre la bande de Gaza si « cela s’avérait nécessaire ».

« Nous sommes préparés à n’importe quel scénario et nos ennemis feraient bien de le comprendre », a-t-il déclaré en disant ne pas vouloir entrer dans le détail d’éventuelles actions à venir.

« Le poing d’acier de l’armée israélienne frappera avec puissance ceux qui cherchent à nous nuire’, a ajouté Netanyahu.

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman, a simplement déclaré, à la même cérémonie, qu’en « ce qui concerne ce qui s’est passé [ce matin], je n’ai que (trois) mots à dire au Hamas : C’était une erreur. »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (au centre), entouré, à gauche du ministre de la Défense Avigdor Liberman et du chef d’état-major Gadi Eizenkot lors d’une cérémonie pour les nouvelles recrues de l’armée israélienne., le 20 juin 2018;. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

L’escalade est survenue à la suite de frappes israéliennes contre trois positions militaires du Hamas, menées selon l’armée en représailles à l’envoi incessant de cerfs-volants et de ballons incendiaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...