L’armée israélienne arrête le père et le frère du terroriste de Halamish
Rechercher

L’armée israélienne arrête le père et le frère du terroriste de Halamish

Les forces de sécurité continuent à appréhender les proches d'Omar al-Abed soupçonnés d'avoir salué son attaque ou d'avoir aidé à la préparer

Jacob Magid est le correspondant implantations du Times of Israël

Omar al-Abed, le terroriste qui a tué trois Israéliens dans leur maison à Halamish, le 21 juillet 2017. (Crédit : Facebook)
Omar al-Abed, le terroriste qui a tué trois Israéliens dans leur maison à Halamish, le 21 juillet 2017. (Crédit : Facebook)

Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté pendant une opération menée dans le nuit de mardi à mercredi dans le village palestinien de Kobar, au nord de Ramallah, le père et le frère d’un terroriste qui a poignardé à mort trois membres de la famille Salomon dans l’implantation de Halamish, le mois dernier.

Quelques heures après l’attentat du 21 juillet, l’armée israélienne avait mené une opération au domicile d’Omar al-Abed, l’avait cartographié en vue d’une démolition et avait appréhendé l’un de ses frères qui, selon les responsables, aurait aidé le jeune homme à commettre cet attentat.

Dans les jours qui avaient suivi, l’armée avait également arrêté la mère d’Abed, Ibtisam, pour « incitation aggravée » après son apparition dans une vidéo qui avait été largement partagée, où elle faisait l’éloge des actions de son fils.

Le père d’Abed, Abd al-Jalil, qui a été arrêté dans l’opération de mardi soir, avait déclaré le mois dernier au quotidien Haaretz que ce qu’avait fait son fils était « compréhensible ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...