L’armée israélienne autorise un activiste anti-islam à répandre la haine
Rechercher
Michael Ganoe, qui parle de Mohammed comme d’un “faux prophète, assoiffé de sang er violeur d’enfants”, a rendu visite à de nombreuses bases de l’armée israélienne, parlé aux soldats et aux instructeurs

L’armée israélienne autorise un activiste anti-islam à répandre la haine

Sous un nom joyeux, le dirigeant de l’organisation « Hershey’s pour les héros » dissémine un message contre Mohammed, Allah, le dôme du rocher – adouci par une distribution de bonbons

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Michael Ganoe, dirigeant de l'organisation 'Hershey's pour les héros', s'adresse à un groupe de soldats de l'armée israélienne sur leur base le 25 août 2015. (Crédit : capture d'écran)
Michael Ganoe, dirigeant de l'organisation 'Hershey's pour les héros', s'adresse à un groupe de soldats de l'armée israélienne sur leur base le 25 août 2015. (Crédit : capture d'écran)

Avec un accent du sud de « bon vieux garçon » et une organisation avec un nom joyeux, le dirigeant de l’organisation « Hershey’s pour les héros » [Hershey’s est une marque de chocolat américain connue] a disséminé des sentiments anti-islamique et chrétien évangélique régulièrement à des soldats sur des bases de l’armée israélienne, apparemment avec l’autorisation de l’armée.

Plus récemment, Michael Ganoe, qui dirige cette organisation, a parlé avec un groupe de soldats – enseignants dans le corps de l’éducation et de la jeunesse de l’armée – qui étaient rassemblés dans un centre communautaire de Bat Yam, une banlieue de Tel Aviv, pour une journée de conférences le 16 décembre.

Ganoe, qui distribue régulièrement des barres de chocolat aux soldats aux arrêts de bus, dans les centres commerciaux, et même sur les bases militaires, était le dernier orateur de la journée.

Son discours à Bat Yam n’a pas dévié de ses exposés habituels – un amoncellement de prières pour l’armée israélienne mélangé à des sentiments antimusulmans – même s’il était peut-être plus subtil que ses postes sur Facebook.

https://www.facebook.com/HersheysforHeroes/photos/a.381778818619269.1073741828.381768468620304/723847577745723/?type=3&theater

« Il a commencé à parler de combien il aimait le peuple juif, combien Israël est fantastique et combien les Etats-Unis aiment Israël, a raconté un soldat. Mais si vous écoutez entre les lignes, vous pouviez entendre les choses problématiques qu’il disait. »

Ganoe, par exemple, a applaudi le « combat contre l’islam » mené par l’armée israélienne puisque l’islam, a-t-il affirmé, est « la racine du diable dans le monde », ont dit les participants – pas les extrémistes islamiques ou l’extrémisme islamique, mais la religion dans son entier.

Même s’il n’y avait pas de soldats musulmans dans la salle, les affirmations de Ganoe ont pu choquer les 1 500 musulmans environ, majoritairement bédouins, qui servent dans l’armée israélienne.

« A la fin, je voulais monter lui parler et lui demander ‘Mais qu’est-ce qu’il se passe ?’ » a déclaré le soldat, qui a trouvé les remarques de Ganoe offensantes et énervantes.

Certaines des personnes présentes à l’évènement ont essayé de comprendre les commentaires de Ganoe comme des condamnations des « mauvais musulmans », pas de l’islam tout entier, a dit le soldat, mais au final la page Facebook de « Hershey’s pour les héros » révèle les intentions véritables de Ganoe.

« Mohammed était un assoiffé de sang, un violeur d’enfants, un faux prophète autoproclamé. Le Coran est un mensonge. Allah n’existe pas », a-t-il posté sur la page Facebook de « Hershey’s pour les héros » le même jour où il s’est adressé aux soldats du corps de l’éducation.

Qui a invité Michael Ganoe ?

L’armée affirme que Ganoe n’était pas invité à parler pendant l’évènement de décembre, mais qu’il serait simplement tombé sur la conférence tenue au centre communautaire de Bat Yam.

« Il n’était pas du tout invité, a déclaré un porte-parole de l’armée. Il se trouve qu’il passait par là par hasard, et a demandé s’il pouvait dire quelque chose à propos de son association. »

L’armée ne pouvait pas expliquer précisément comment Ganoe est arrivé au milieu d’un évènement fermé de l’armée dans un immeuble banal de la banlieue de Tel Aviv au milieu de l’après-midi. L’un des commandants en charge de l’évènement, cependant, a autorisé Ganoe à monter sur scène, selon le porte-parole.

Ganoe non plus n’a pas commenté s’il avait été mis au courant de l’évènement ou simplement explicitement invité à parler.

« Mais à la minute où il a dit quelque chose de politique, ils l’ont arrêté », a déclaré le porte-parole de l’armée.

Un autre soldat présent à l’évènement a déclaré que l’un des commandants a fini par murmurer à Ganoe qu’il devait finir de parler, mais il n’a à aucun moment été coupé.

« Ils ne l’ont pas poussé hors de la scène ou quoi que ce soit, a déclaré le soldat offensé par les remarques de Ganoe. Il a parlé, et ensuite il a donné du chocolat à tout le monde. »

Tous les soldats dans l’assistance n’ont pas compris l’anglais de Ganoe, mais ils ont compris les bonbons, a dit le soldat.

Habituellement, l’armée israélienne vérifie qui fait des donations à ses soldats – même des barres de chocolat – avant qu’ils ne puissent les recevoir, mais puisque c’était quelque chose d’ « informel et de non coordonné », l’armée n’a pas du tout enquêté sur l’organisation de Ganoe, a déclaré le porte-parole de l’armée.

Des invitations sur des bases dans tout le pays

Mais ce n’était pas la première rencontre de Ganoe avec le corps de l’éducation de l’armée. En août, il a rencontré un groupe d’instructeurs de l’armée – des soldats qui éduquent d’autres soldats sur le judaïsme et le sionisme dans le cadre du programme Nativ de l’armée – sur leurs bases. Il a parlé pendant au moins une heure, leur disant d’être fiers de leur identité juive et louant Israël.

Mais au milieu de ses louanges, il a également mentionné aux éducateurs de l’armée qu’il souhaitait que le dôme du rocher explose.

« Dans les années 1990, nous regardions la première guerre du Golfe, a raconté Ganoe aux soldats. Nous regardions les missiles Scud venir de l’Iran (sic). Et nous espérions et priions pour que l’un de ces missiles Scud touche le dôme du rocher pour que vous puissiez reconstruire le Temple. »

Les soldats ont ri à l’anecdote de Ganoe, peut-être parce qu’ils n’ont pas réalisé qu’il exprimait une croyance chrétienne évangélique selon laquelle le Temple juif doit être reconstruit pour que Jésus Christ revienne.

https://www.facebook.com/video.php?v=687379221392559

A la fin de la visite de Ganoe, il a fait crier aux soldats tenant leurs chocolats le nom de son organisation pour une vidéo. Ils ont ri, embarrassés que cela apparaisse sur son active page Facebook.

Des affirmations anti-musulmanes, comme celle citée au-dessus, sont dispersées sur sa page Facebook, entre des selfies et des photos de soldats souriants qui viennent de recevoir leur chocolat.

« J’ai été invité sur des bases dans tout le pays et ai donné des chocolats aux soldats, et leur ai parlé depuis un point de vue non juif et américain de combien les Etats-Unis et le monde ont besoin d’Israël, Israël n’a pas besoin des Etats-Unis et du monde », a déclaré Ganoe au Times of Israel à propos de son organisation.

Sur sa page, Ganoe a posté des photos et des vidéos depuis tout Israël et de chaque branche de l’armée. Ganoe a visité des bases de l’armée de terre, de la marine et des forces aériennes.

L’armée a refusé de commenter sur qui avait invité Ganoe à parler aux enseignants du corps de l’éducation de l’armée en août ou comment il réussissait à accéder à une telle variété de bases militaires dans tout le pays.

L’armée a également refusé de commenter si l’armée israélienne, en tant qu’institution publique, était d’accord avec les vues de Ganoe sur l’islam et le dôme du rocher.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...