Latifa Ibn Ziaten honorée par la communauté juive libérale
Rechercher

Latifa Ibn Ziaten honorée par la communauté juive libérale

Elle recevra le Prix Copernic 2015, vendredi 19 juin 2015 à 19H30, à la synagogue de la rue Copernic

Latifa Ibn Ziaten a créé l’association « Imad Ibn Ziaten pour la jeunesse et la paix » (Crédit : Facebook)
Latifa Ibn Ziaten a créé l’association « Imad Ibn Ziaten pour la jeunesse et la paix » (Crédit : Facebook)

Le Prix Copernic pour le dialogue, la paix et la fraternité décerne chaque année, depuis sa création en 2012, un Prix à des personnalités marquantes qui se battent pour une meilleure cohésion entre les peuples et qui transmettent un message de paix.

Cette année le prix est attribué à Latifa Ibn Ziaten pour son engagement en faveur du rapprochement entre les peuples, le dialogue entre les communautés religieuses et la défense des principes de la laïcité.

Latifa Ibn Ziaten est la mère du militaire Imad Ibn Ziaten, la première victime de Mohammed Merah en mars 2012.

A la suite de ce drame, elle décide d’agir et crée une association qui porte le nom de son fils. « L’association Imad pour la Jeunesse et la Paix » a pour objectif d’œuvrer pour la paix et la fraternité entre les communautés par l’éducation.

Elle agit directement auprès de jeunes de collèges et de lycées en créant un dialogue ouvert et franc avec les adolescents.

Son travail a reçu, en janvier 2015, une lettre de soutien du ministère de l’Education nationale qui subventionne en partie l’association.

Dans cette lettre, la ministre Najat Vallaud-Belkacem déclare : « Le témoignage de Latifa Ibn Ziaten constitue un outil de défense et de promotion des principes de laïcité, de citoyenneté et de paix qui mérite d’être favorisé dans le cadre de la grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la République. »

En avril 2015, Latifa Ibn Ziaten a emmené en Israël et dans les Territoires palestiniens dix-sept jeunes du Val-d’Oise. Ce voyage avait pour ambition de faire découvrir le pays, mais aussi de combattre les préjugés liés au conflit israélo-palestinien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...